Peuple de France-Revue de presse: Montpellier : un piéton tabassé et dévalisé par plusieurs individus

jeudi 27 décembre 2018

Montpellier : un piéton tabassé et dévalisé par plusieurs individus

Une nouvelle agression sur un piéton esseulé a été commise le week-end dernier à l’aube, par plusieurs individus sur une artère de l’Écusson, à Montpellier. Les auteurs sont en fuite, les policiers de la Sécurité publique enquêtent.
Une nouvelle agression sur un piéton esseulé a été commise le week-end dernier à l’aube, par plusieurs individus sur une artère de l’Écusson, à Montpellier. Les auteurs sont en fuite, les policiers de la Sécurité publique enquêtent.

Un DJ de 24 ans qui s’était produit aux platines d’une discothèque proche de la place de la Comédie, à Montpellier,
dans la nuit de samedi à dimanche et qui regagnait à pied son domicile, dans le quartier Boutonnet a été tabassé et dévalisé pour un préjudice estimé à 7 000€, selon la plainte qu’il a déposée au commissariat central.

Vers 6h, alors qu’il était légèrement alcoolisé et qu’il marchait sur le boulevard du Jeu de Paume, juste avant le tunnel du parking Foch, sous l’Arc de triomphe du Peyrou, il a été abordé par plusieurs individus, dont l’un lui a demandé une cigarette. Après avoir indiqué qu’il ne fumait pas, il a été violemment pris à partie.

Coups de pied et de poing
Il a été roué de coups de pied et de poing, au visage, aux bras, au jambes et au torse et les agresseurs lui ont arraché son sac qui contenait son ordinateur acheté en 2015, son chargeur, une carte son avec ses playlistes de musique, une playstation de marque Sony, une montre de marque Hugo Boss et les 300€ en liquide de sa prestation nocturne comme DJ.

Bien que blessé, il a poursuivi ses agresseurs qui ont pris la fuite en direction du boulevard Henri IV et de la place Albert 1er, en vain, ils ont disparu avec le butin.

La scène s’est déroulée devant des témoins qui ont alerté les sapeurs-pompiers. Il a été secouru sur place et transporté aux urgences du CHU Lapeyronie, où il a été soigné et libéré dimanche à 19h30. Il s’est immédiatement rendu au commissariat central muni d’un certificat médical faisant état d’une incapacité temporaire de travail -Itt- inférieure à 8 jours pour déposer plainte.

[...]

En savoir plus sur e-metropolitain.fr


Sur le même thème lire aussi:





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi