Revue de presse - Peuple de France: Gilets jaunes: des accrochages aux abords des Champs-Elysées. Au moins 107 interpellations

samedi 1 décembre 2018

Gilets jaunes: des accrochages aux abords des Champs-Elysées. Au moins 107 interpellations

Les "gilets jaunes" ont entamé leur troisième samedi de mobilisation, notamment sur les Champs-Élysées où des incidents ont éclaté.
Les "gilets jaunes" ont entamé leur troisième samedi de mobilisation, notamment sur les Champs-Élysées où des incidents ont éclaté.

Bien avant l'heure de rassemblement prévue (14 heures), quelques centaines de personnes se sont retrouvées dès 8 heures au pied de l'arc de Triomphe.
Vers 8h45, des manifestants ont tenté de forcer un point de contrôle sur le haut de l'avenue, près de la place de l'Étoile, avant d'être dispersés par les forces de l'ordre à coups de gaz lacrymogènes, selon l'AFP.

Quelques centaines de manifestants sont rassemblés sur le terre plein central et crient « Macron démission » à intervalle régulier. Toutes les issues sont contrôlées par des CRS ou des unités mobiles de gendarmerie, lourdement équipés.

A 11h, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, parlait de 200 manifestants pacifiques sur les Champs-Élysées, et de 1 500 perturbateurs “à l’extérieur du périmètre venus pour en découdre”.

Un début de barricade a été montée avenue Mac Mahon par des manifestants d’extrême droite radicale - et rapidement démontée par les forces de l’ordre.

Au moins 107 personnes ont été interpellées selon un décompte provisoire.

Un dispositif de 5 000 policiers a été mobilisé : "notre responsabilité est de faire en sorte que tout se passe au mieux", a affirmé sur place le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

[...]

Sources: bfmtv.com - lemonde.fr



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal