Revue de presse - Peuple de France: Immigration : un rapport étrille la politique du gouvernement

jeudi 6 décembre 2018

Immigration : un rapport étrille la politique du gouvernement

Le Sénat devrait rejeter le projet de loi de Finances sur l’asile et l’immigration ce jeudi, à la lumière d’un rapport très critique sur la politique défendue par le gouvernement.
Le Sénat devrait rejeter le projet de loi de Finances sur l’asile et l’immigration ce jeudi, à la lumière d’un rapport très critique sur la politique défendue par le gouvernement.


La commission des lois de la Haute Assemblée présidée par le sénateur Les Républicains de la Manche Philippe Bas n’a pas épargné le gouvernement, rapporte le Figaro.
Dans un rapport pour avis sur le projet de loi de Finances sur l’asile et l’immigration, les auteurs en recommandent le rejet pur et simple.


Parmi les critiques formulées, le Sénat déplore « l’absence d’effort du gouvernement pour disposer de données précises concernant le nombre d’étrangers présents en situation irrégulière sur le territoire français ». En se basant sur l’aide médicale d’État (AME), le rapport estime que « 315.835 personnes en bénéficiaient au 31 décembre 2017. Dans les faits, le nombre d’étrangers en situation irrégulière est probablement nettement supérieur, car cet indicateur ne permet pas de prendre en compte l’immigration irrégulière à caractère transitoire. »

La gestion de l’immigration irrégulière constitue une autre des principales critiques adressées dans le rapport. « La lutte contre l’immigration irrégulière demeure toujours le parent pauvre de la politique migratoire. En la matière, les crédits ne représentant que 8 % » de l’ensemble des crédits concernés, déplore la commission des lois du Sénat. 

Le rapport du Sénat rend aussi compte du faible taux d’éloignement des illégaux. « Alors que 103 940 mesures d’éloignement ont été prononcées en 2017, seules 17,5 % d’entre elles ont été réellement exécutées », précise le document. Pour le président de la commission chargée du rapport, le sénateur LR Philippe Bas, « l’éloignement des étrangers en situation irrégulière est une politique en échec : comment pourrait-on se satisfaire de constater que près de neuf obligations de quitter le territoire sur dix ne sont pas exécutées ? »

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal