Peuple de France-Revue de presse: Gilets jaunes: Macron montre par son intervention qu’il n’a rien compris

mardi 11 décembre 2018

Gilets jaunes: Macron montre par son intervention qu’il n’a rien compris

Il se contente de rendre aux Français une petite partie des avantages fiscaux qu’il avait confisqués, soit comme conseiller ou ministre de François Hollande (défiscalisation des heures supplémentaires) soit comme Président (augmentation de la CSG pour les retraités).
Il se contente de rendre aux Français une petite partie des avantages fiscaux qu’il avait confisqués, soit comme conseiller ou ministre de François Hollande (défiscalisation des heures supplémentaires) soit comme Président (augmentation de la CSG pour les retraités).

Acculé par la révolte populaire, M. Macron s’est exprimé ce soir dans une intervention télévisée qui aurait gagné en sincérité à se dérouler en direct.


Il s’est certes questionné sur son comportement personnel et la toxicité de sa politique, mais en déroulant un catalogue de bonnes intentions, il n’a pas pris la mesure de ce que révélait la crise.

Il emprunte, et c’est heureux, au Rassemblement National la prime de pouvoir d’achat, une proposition qu’il avait trouvé durant la campagne « démagogique ». Pour la prime de fin d’année, il s’appuie sur le bon vouloir des entreprises.

Pour le reste, il se contente de rendre aux Français une petite partie des avantages fiscaux qu’il avait confisqués, soit comme conseiller ou ministre de François Hollande (défiscalisation des heures supplémentaires) soit comme Président (augmentation de la CSG pour les retraités). Il ne revient toutefois pas sur la désindexation des pensions et maintient le cap sur les atteintes programmées aux retraites et à l’indemnisation chômage. Il ne concède rien aux petites entreprises qui meurent sous le poids des charges et des normes.

Sur la crise de représentativité, Emmanuel Macron se contente d’une vague mention à la représentation des courants minoritaires. Cela est notoirement insuffisant.

Enfin, M. Macron a le cynisme d’évoquer l’immigration le jour même où il fait approuver par un sous-ministre le pacte de Marrakech, pacte antisocial et anti -national qui organise la submersion et la ruine sociale de la France. Après ses propos, il ne peut qu’annoncer dès demain le retrait de la France du pacte des migrations.

Plus fondamentalement, M. Macron montre par son intervention qu’il n’a pas compris un mouvement qui doit s’analyser comme une révolte contre la mondialisation sauvage, contre la caste mondiale qui asservit les peuples, contre le pillage des grandes puissances financières. C’est tout son modèle fondé sur la dérégulation, le libre échange,la concurrence déloyale généralisée, l’impunité fiscale des grands groupes, la priorité étrangère qui doit être revu.

Sur cela, hélas, il ne reculera pas

Communiqué du Rassemblement National


Sur le même thème lire aussi:



1 commentaire:

  1. JUPITER a semé la discorde et le chaos en France.Il ignore le peuple des travailleurs,en supprimant des avantages acquis de longue date.Il approuve le pacte pour l'immmigration.Il démolit tout depuis son élection.Arrétons d'avantager et de faciliter non seulement l'invasion de la France mais de l'Europe .Il croyait gérer la planéte.(seul le général de Gaulle était respecté) pour preuve bon nombre de chefs d'état lui tournent le dos.C'est trés grave pour notre pays,et son avenir au niveau mondial.Dans l'immédiat,mettons la pression sur nos gouvernants,en demandant la dissolution de l'assemblée nationale.Suite au désastre électoral qui attend Jupiter,la seule solution courageuse sera de démissionner.VIVE LA FRANCE.

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal