Peuple de France : Gilets jaunes: Jean-Michel Aphatie enterre Emmanuel Macron

dimanche 30 décembre 2018

Gilets jaunes: Jean-Michel Aphatie enterre Emmanuel Macron

J’ai d’abord cru à du fake : Jean-Michel Aphatie mesurant l’ampleur réelle de la crise des gilets jaunes, de la colère, et appelant à une solution politique – législatives ou présidentielles anticipées.
J’ai d’abord cru à du fake : Jean-Michel Aphatie mesurant l’ampleur réelle de la crise des gilets jaunes, de la colère, et appelant à une solution politique – législatives ou présidentielles anticipées. 

Jean-Michel Aphatie reprenant à son compte les analyses développées sur Boulevard Voltaire par un Frédéric Sirgant, un Georges Michel, un Pascal Célérier, un Christian Vanneste et bien d’autres. Avec un ou deux mois de retard, certes. Mais tout de même.


Et puis, j’ai écouté la totalité de la séquence. Verbatim :

« On voit bien qu’il y a toujours du monde sur les ronds-points. Le ministre de l’Intérieur a dit qu’on allait tous les évacuer. Ce n’est pas le cas. Ce mouvement n’a pas vocation à s’arrêter mais à durer. Je ne sais pas pendant combien de temps le pouvoir va gérer ça. Je ne crois pas du tout à l’effet calmant du grand débat national. Nous sommes devant un problème majeur. On ne peut pas rester longtemps comme ça. Il va falloir trouver une solution, une sortie de crise, et il n’y en a pas trente-six. Je suis frappé que les actes de violence du 1er et du 8 décembre n’aient pas détourné l’opinion de ce mouvement. Ça veut dire que la colère est immense, que le lien avec celui qui incarne le pouvoir est complètement rompu. On a un problème politique d’une gravité que nous n’avons pas connue depuis très longtemps. Donc, il y a les législatives et la présidentielle. Nous en sommes là, à ce niveau de gravité. Ce n’est pas une crise ordinaire. Je ne connais pas d’autre moyen, pour résoudre une crise de cette ampleur, que de redonner la parole au peuple. »

Après avoir avoir eu des mots très durs sur les gilets jaunes, voici que Jean-Michel Aphatie effectue un retournement de veste complet en direct sur LCI. S’il en est là, je vous laisse imaginer l’ambiance à l’Élysée. Et celle de la Saint-Sylvestre, sur les Champs-Élysées…

Pierre Leclerc pour bvoltaire.fr


Sur le même thème lire aussi:



1 commentaire:

gilbert rocaries a dit…

Mais oui,il faut d'urgence organiser un référendum,ou enclancher la destitution de ce president elu par magouilles et ,mensonges,Il ment à longueur de journée,il déteste le peuple de France,il est ridiculisé à l'étranger,Depuis Macron,nous sommes devenus le cancre européen,pour ne pas dire mondial.Il faut qu'il est le courage d'organiser son départ avant qu'il ne soit tard pour lui et sa maman qui dépense l'argent du contribuable pour soi disant rénover l'Elysée.Il doit y avoir quand meme des contreparties financiéres comme dans tous chantiers. macron, c'est le sida et le cancer de la Nation.

Articles à lire aussi