Le Peuple: Les Français rejettent très majoritairement l’immigration

vendredi 21 décembre 2018

Les Français rejettent très majoritairement l’immigration

Un récent sondage a démontré que les Français jugent durement les politiques immigrationnistes menées depuis des décennies par les gouvernements de droite et de gauche, et par les technocrates non élus de l’Union européenne.
Un récent sondage a démontré que les Français jugent durement les politiques immigrationnistes menées depuis des décennies par les gouvernements de droite et de gauche, et par les technocrates non élus de l’Union européenne.

En effet, selon un sondage BVA, les Français sont 67% à juger de manière négative l’action menée par la France ou par l’UE en matière migratoire. Aussi, ils sont 63% à penser que la France accueille trop de migrants.


Ce nouvel état de fait est en réalité une nouvelle victoire idéologique sur un phénomène que le Rassemblement national dénonce et combat depuis des décennies contre toute la classe politique. Tous les gouvernements qui se sont succédé n’ont eu de cesse de faire la promotion de l’immigration, obligeant les Français à faire de la place pour accueillir chaque année plus de 400 000 étrangers supplémentaires.

Nous le savons, l’accueil de toutes ces masses de population a transformé petit à petit la société française, a développé le communautarisme, a vu naître les revendications religieuses et a favorisé l’émergence de conflits sans précédent notamment dans les banlieues, tandis que le déficit financier du pays se creusait inexorablement !

Par conséquent, il est nécessaire que le gouvernement Philippe réintègre le thème de l’immigration à l’occasion du grand débat national qui aura lieu à la suite des revendications des gilets jaunes !

Si l’Union européenne et le gouvernement refusent de prendre enfin conscience de la volonté du peuple français de mettre un point final à l’immigration-invasion, nos concitoyens auront la possibilité de sanctionner les responsables de cette situation lors des futures élections européennes.

Communiqué de presse de Steeve Briois


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi