Peuple de France-Revue de presse: Fausses cartes vitales attribuées à des étrangers. Un scandale à 20 milliards d’euros !

vendredi 21 décembre 2018

Fausses cartes vitales attribuées à des étrangers. Un scandale à 20 milliards d’euros !

La sénatrice Nathalie Goulet, dont j’ai pu partager de nombreux engagements de bon sens malgré nos différences de famille politique, a mis le gouvernement d’Edouard Philippe devant ses responsabilités quant à la fraude sociale.
La sénatrice Nathalie Goulet, dont j’ai pu partager de nombreux engagements de bon sens malgré nos différences de famille politique, a mis le gouvernement d’Edouard Philippe devant ses responsabilités quant à la fraude sociale.

A la suite de chiffres donnés par Charles Prats, le magistrat spécialiste des finances publiques, Mme Goulet a déposé un amendement lors de l’examen de la loi de finance 2019 pour obtenir un rapport.
D’abord voté par le Parlement, le gouvernement a finalement obtenu le rejet de cet amendement vital. Visiblement, Edouard Philippe et Emmanuel Macron ne veulent pas que toute la lumière soit enfin faite sur ce scandale.

En effet d’après Charles Prat, ce ne sont pas moins de 1.8 millions de fausses cartes vitales qui seraient attribuées en France sur la base de fraudes documentaires massives ! Entre 14 et 20 milliards d’euros seraient ainsi détournés de la poche des Français. Une telle situation est à la fois insupportable et incompréhensible. Comment les gouvernements successifs ont-ils pu rester inactifs devant un tel scandale ? A vrai dire, Nicolas Sarkozy avait fait voter une loi pour faire le ménage dont les décrets ont été jetés aux oubliettes par François Hollande.

Pire encore, malgré les évidences, seules 500 fausses cartes ont été mises hors de la circulation ! Inutile de dire que le nombre actuel de fraudes doit donc être encore supérieur aujourd’hui ! Comble de l’arnaque, 80% des fraudes proviennent de seulement quatre pays : l’Algérie, le Maroc, le Congo et le Tchad !

Pour comprendre cette fraude, il faut savoir que les résidents de notre pays nés à l’étranger sont enregistrés manuellement par la Sécurité Sociale. Un numéro d’identification au répertoire des personnes physiques (NIRPP) est créé afin de percevoir toutes les prestations sociales (maladie, retraite, allocations familiales, RSA). Pour cela, il suffit de fournir des papiers du pays d’origine qui peuvent être faux, d’autant plus qu’une réforme ahurissante avait autorisé l’usage de photocopies facilement falsifiables.

Ce scandale révèle enfin l’existence de 18 millions de cartes vitales attribuées à des personnes nées à l’étranger. Si on enlève les cartes frauduleuses nous sommes encore à 16 millions de cartes attribuées contre 7.5 à 8 millions de résidents nés à l’étranger.  A quoi correspondent ces 10 millions de cartes restantes ? Les Français méritent de savoir !

Il est urgent que toute la lumière soit faite sur ce scandale de toute urgence et que des mesures soient prises pour récupérer ces 14 à 20 milliards d’euros de fraudes annuelles ! Les coupables de cette gabegie doivent rendre des comptes à nos concitoyens !


Nicolas Dupont-Aignan
Président de Debout La France
Député de l'Essonne



Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal