Peuple de France-Revue de presse: Un chercheur au CNRS mis à pied pour son engagement pour les "gilets jaunes"

lundi 31 décembre 2018

Un chercheur au CNRS mis à pied pour son engagement pour les "gilets jaunes"

Un chercheur, engagé pour les "gilets jaunes" depuis plusieurs semaines, a reçu un courrier du CNRS lui signifiant sa mise à pied à titre conservatoire jusqu'en mars.
Un chercheur, engagé pour les "gilets jaunes" depuis plusieurs semaines, a reçu un courrier du CNRS lui signifiant sa mise à pied à titre conservatoire jusqu'en mars. 


C'est par une lettre, reçue le 17 décembre que Stéphane Mottin a appris la nouvelle.
Ce chercheur au CNRS, engagé pour les "gilets jaunes" sur le rond-point de la rue Necker à Saint-Étienne, dans la Loire, a découvert qu'il était mis à pied à titre conservatoire jusqu'au 18 mars. "Un fonctionnaire doit en toutes circonstances faire preuve de dignité, d'impartialité, d'intégrité et de probité", indique le courrier.

Loin d'être intimidé par sa mise à pied, le chercheur dit qu'il restera mobilisé. 

[...]

En savoir plus sur europe1.fr


Sur le même thème lire aussi:



1 commentaire:

  1. Nous ne sommes plus en democratie,et c'est trés grave. Lorsque les syndicats, (surtout de gauche et extréme gauche defilent,on laisse faire. Un fonctionnaire encourage les gilets jaunes (qui sont la representation du peuple Francais,le vrai)il est sanctionné. Mr le Président,nous ne sommes pas en Corée du Nord,ni en Chine. Laisser le peuple s'exprimer,c'est de la démocratie Hélas depuis plusieurs longs mois c'est de la Comedia del arte.

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal