Peuple de France-Revue de presse: Il risque 7 ans de prison pour avoir insulté un migrant accusé de viol – relaxe pour le migrant qui a violé une jeune femme

samedi 15 décembre 2018

Il risque 7 ans de prison pour avoir insulté un migrant accusé de viol – relaxe pour le migrant qui a violé une jeune femme

Un Britannique a organisé un rassemblement contre les gangs de violeurs à Sunderland. Il risque sept ans de prison. William Charlton, 53 ans, a été accusé par la police d »’incitation à la haine raciale ».
Un Britannique a organisé un rassemblement contre les gangs de violeurs à Sunderland. Il risque sept ans de prison. William Charlton, 53 ans, a été accusé par la police d »’incitation à la haine raciale ».


Il était en colère parce que des viols étaient commis par des migrants dans sa ville.

Il a pris la parole lors de rassemblements avec Tommy Robinson et a dit que les coupables étaient de « violeurs », des « animaux » et des « monstres ».

Son procès a lieu en ce moment (1).

La procureur Sharon Beattie a affirmé que Charlton avait dit qu’il voulait protéger les femmes contre les agressions sexuelles, mais qu’il s’agissait d’un « écran respectable » pour ses véritables intentions.

Beattie a dit au jury :

« Les accusations reflètent la conduite de l’accusé en relation avec une série de marches qu’il a organisées et de discours qu’il a prononcés à Sunderland pendant une période d’environ un an.

Il a prononcé un certain nombre de discours et le thème était le même : la protection des femmes contre les agressions sexuelles. C’était sa cause, sa mission, protéger les femmes de Sunderland du viol et de la violence sexuelle.


Une source a déclaré à Politicalite (2) : « Ils essaient de l’arrêter pour discours de haine, il risque jusqu’à 7 ans ».

En janvier dernier, au cours de la première audition, le juge de district Roger Elsey avait déclaré à la cour : « Ces délits sont passibles d’une peine maximale de sept ans de prison. » (3)

Et pendant ce temps, en Belgique…

Le violeur de 30 ans d’une jeune fille n’ira pas en prison, rapporte le journal HLN (4). Au lieu de cela, il a reçu une condamnation avec sursis parce qu’il « a un casier judiciaire vierge ».

Un couple de Louvain a été menacé par un Africain alors qu’ils faisaient l’amour dans les escaliers de Grote Markt.

Au cours de l’horrible attentat, qui s’est produit il y a cinq ans, le migrant a agressé l’homme et violé la jeune fille au même endroit.

L’homme a appelé la police et après leur arrivée, l’Africain a réussi à se sauver, mais il a été appréhendé. Les preuves médico-légales ont montré que la jeune fille a effectivement été violée par le migrant.


Mais le tribunal n’a condamné l’homme qu’à une peine de deux ans avec sursis, puisqu’il n’avait jamais été condamné auparavant, l’a contraint à suivre des cours pour les auteurs de violences sexuelles. En outre, il a été privé de ses droits civils pendant encore cinq ans.


L’homme qui s’était adressé à la police a été accusé de négligence. Cependant, il a été acquitté.


© Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Sources :

(4) HLN

Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal