Revue de presse - Peuple de France: PENDANT CE TEMPS-LÀ, BRIGITTE MACRON CHANGE LES MOQUETTES ET LES RIDEAUX

lundi 3 décembre 2018

PENDANT CE TEMPS-LÀ, BRIGITTE MACRON CHANGE LES MOQUETTES ET LES RIDEAUX

La première dame veut donner un coup de jeune à l’Elysée. Les travaux ont débuté le 22 novembre mais leur coût, 500.000 euros, fait grincer des dents dans le contexte actuel.
La première dame veut donner un coup de jeune à l’Elysée. Les travaux ont débuté le 22 novembre mais leur coût, 500.000 euros, fait grincer des dents dans le contexte actuel.


Le timing est on ne peut plus mal choisi. Alors que la grogne sociale prend de l’ampleur en France, des travaux ont débuté à l’Elysée le 22 novembre dernier.


Ils doivent durer jusqu’au 15 janvier prochain. Ceux-ci ont été annoncés de longue date : dès septembre, l’exécutif a fait savoir qu’Emmanuel et Brigitte Macron souhaitaient donner un coup de jeune au palais présidentiel.



Le Figaro explique que la moquette, les rideaux, les tentures et l’assise des sièges vont être changés. Coût estimé : 500.000 euros. Et c’est là que le bât blesse. Le coût n’a jamais été caché par l’Elysée, qui avait assuré que les travaux seraient financés en partie par la vente des produits dérivés, raillés lors de leur présentation il y a quelques mois.

Mais sur les réseaux sociaux, de nombreuses voix s’élèvent face à ce que certains qualifient de "travaux de décoration" et leur coût, alors que la baisse du pouvoir d’achat est l’un des problèmes pointés par les "gilets jaunes".

[...]

En savoir plus sur capital.fr


Sur le même thème lire aussi:


4 commentaires:

  1. Cette femme n'est que la femme d'un president!!! quelle reste chez elle et surtout qu'elle ne s'occupe pas DE NOS MOQUETTES

    RépondreSupprimer
  2. S'ils ne savaient pas quoi faire de cet argent ils ne pouvaient pas le redistribuer aux pauvres ou aux chômeurs. A eux deux ils en on foutu dehors un fric monstre

    RépondreSupprimer
  3. S'ils ne savaient pas quoi faire de cet argent ils ne pouvaient pas le redistribuer aux pauvres ou aux chômeurs. A eux deux ils en on foutu dehors un fric monstre

    RépondreSupprimer
  4. En verser un peu aux retraité(es) par exemple .

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal