Revue de presse - Peuple de France: Video. "Vous n'entendez pas la colère qui monte" : Emmanuel Macron interpellé par un retraité à Verdun

mardi 6 novembre 2018

Video. "Vous n'entendez pas la colère qui monte" : Emmanuel Macron interpellé par un retraité à Verdun

A Verdun, Emmanuel Macron est vivement interpellé par un retraité, qui se présente comme militant LR et critique fortement la hausse de la CSG.
Capture d'écran LCI
A Verdun, Emmanuel Macron est vivement interpellé par un retraité, qui se présente comme militant LR et critique fortement la hausse de la CSG. 

De passage à Verdun dans le cadre de l'itinérance mémorielle, Emmanuel Macron est allé au contact de la population et s'explique sur sa politique.


"Je sais qu'il y a de l'impatience et de la colère", a notamment assuré le chef de l'Etat. Interpellé par un retraité, il a assuré que "la réforme de la CSG, c'est pour que le travail paie mieux". "La retraite, moi aussi je veux qu'on la préserve, c'est pour ça qu'on fait une réforme d'ampleur"

"Vous ne nous entendez pas ! Vous n'avez fait qu'aggraver les retraites. Vous vous rendez compte dans la ruralité ? De Paris vous n'entendez pas la ruralité ! Vous ne voyez pas la colère qui monte en France ? Le 17 novembre vous allez la voir! ". 

"Je ne suis pas qu'à Paris, je passe ma vie sur le terrain, lui répond notamment le chef de l'Etat". "Vous me racontez un peu des carabistouilles", affirme-t-il en contestant les chiffres avancés par le retraité. "On vous prend la part qu'il faut pour financer la société." "Les gens qui vivent moins bien, je l'entends", assure le président. Sur la hausse du prix de l'essence, Macron rappelle qu'"il y a une partie qui dépend de moi, et il y a une partie qui dépend des cours mondiaux. 80% de  l'augmentation que vous avez aujourd'hui, c'est les cours mondiaux, c'est pas moi".




[...]

En savoir plus sur lci.fr

Sur le même thème lire aussi:

➜ Le jeune chômeur recadré par Macron lui répond qu'il vit "dans le monde des Bisounours"

➜ "Emmanuel Macron prend tout le monde de haut", estime l'horticulteur ayant interpellé le chef de l'Etat

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal