Revue de presse - Peuple de France: Le vice-président du conseil régional du culte musulman refoulé à la frontière française

vendredi 30 novembre 2018

Le vice-président du conseil régional du culte musulman refoulé à la frontière française

Abderrahmane Ghoul, l'imam de Marseille, est suspecté d'avoir obtenu sa nationalité française grâce à de faux documents.
Abderrahmane Ghoul, l'imam de Marseille, est suspecté d'avoir obtenu sa nationalité française grâce à de faux documents.

En atterrissant à Marignane dimanche dernier, Abderrahmane Ghoul, vice-président du conseil régional du culte musulman pour la région Paca, pensait retrouver la mosquée Tahara de la rue de l'Académie qu'il gère depuis 30 ans à Marseille.


Le 25 novembre, il revenait d'un voyage en Arabie saoudite et n'a pas pu franchir le barrage de la police aux frontières. À son arrivée devant la guérite, Ghoul s'est vu saisir son passeport français ainsi que sa carte d'identité. Inscrit au fichier des personnes recherchées, le policier aux frontières a appliqué la consigne : lui retirer ses documents d'identité obtenus de manière indue. Abderrahmane Ghoul, «  inade  » – le jargon de la police aux frontières pour «  non admis  » – s'est donc vu refuser l'accès au territoire français. Les autorités le suspectent d'avoir obtenu sa nationalité grâce à de faux documents. Lesquels ? Lui seul pourra savoir exactement au moment de son recours quels faux documents on lui reproche d'avoir utilisés.

Contacté en Algérie par Le Point, Abderrahmane Ghoul accuse le coup : 

«  Je n'ai aucune explication et je ne sais pas de quoi on m'accuse exactement. J'ai la conscience tranquille. Avec mon avocat, nous avons entamé une procédure de recours devant le tribunal administratif. J'ai obtenu la nationalité française en 1993. Et on ne me l'a pas donnée grâce à de faux documents. J'ai confiance en la justice française. Mes enfants sont Français.  »

[...]

En savoir plus sur lepoint.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Le président du Conseil français du culte musulman: « L’arabe, c’est la langue de l’avenir »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal