Revue de presse - Peuple de France: "Pas de report" des hausses de taxes sur le carburant : Macron reste sourd face aux "gilets jaunes"

mardi 27 novembre 2018

"Pas de report" des hausses de taxes sur le carburant : Macron reste sourd face aux "gilets jaunes"

Au lendemain du deuxième samedi de mobilisation des "gilets jaunes", le gouvernement exclut tout report de la hausse des prix du carburant.
Au lendemain du deuxième samedi de mobilisation des "gilets jaunes", le gouvernement exclut tout report de la hausse des prix du carburant.

Au lendemain du deuxième samedi de mobilisation contre la hausse des prix du carburant, les "gilets jaunes" ne désarment pas. Mais alors qu'un évènement Facebook appelle à un "Acte 3, Macron démissionne", le 1er décembre sur les Champs-Elysées, le gouvernement fait d'ores et déjà savoir qu'il ne cédera pas d'un pouce sur la hausse des prix, restant ainsi sourd aux revendications de ces Français inquiets pour leur pouvoir d'achat .
"Il n'y aura pas de virage", mais un "discours sur la méthode", explique un poids lourd de la majorité au Journal du dimanche, à propos de la prochaine prise de parole du président de la République sur le sujet, ce mardi 27 novembre.

Et alors qu'une nouvelle hausse de 4 centimes par litre d'essence et de 7 centimes pour le diesel doit entrer en vigueur dès le 1er janvier, l'Elysée prévient dans le Journal du dimanche que la hausse des taxes sur les carburants "ne fera pas l'objet d'un report". "Pour lutter contre le dérèglement climatique, nous sommes engagés dans une trajectoire nécessaire, donc nous n'allons pas la remettre en question", ajoute la ministre des Transports Elisabeth Borne dans l'hebdomadaire.

[...]

En savoir plus sur marianne.net


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal