Revue de presse - Peuple de France: Les sénateurs rabotent la niche fiscale des journalistes. Le gouvernement s’y est opposé.

mercredi 28 novembre 2018

Les sénateurs rabotent la niche fiscale des journalistes. Le gouvernement s’y est opposé.

Dans le cadre de l’examen du budget, les sénateurs ont adopté un amendement limitant les bénéficiaires de la niche fiscale des journalistes à ceux dont le revenu est inférieur à 6.000 euros nets par mois. Le gouvernement s’y est opposé. Les députés pourront revenir sur ce vote à l’Assemblée.
Dans le cadre de l’examen du budget, les sénateurs ont adopté un amendement limitant les bénéficiaires de la niche fiscale des journalistes à ceux dont le revenu est inférieur à 6.000 euros nets par mois. Le gouvernement s’y est opposé. Les députés pourront revenir sur ce vote à l’Assemblée.

Dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances 2019, les sénateurs ont adopté un amendement du sénateur Radical Yvon Collin, supprimant en partie la niche fiscale des journalistes.


Ce n’est pas la première fois que les Radicaux du Sénat visent la niche fiscale des journalistes. En 2013, Yvon Collin, déjà, avaient réussi à faire adopter un amendement similaire, fixant le seuil à 4.000 euros nets (voir notre article). Mais les députés étaient alors revenus sur le vote des sénateurs.
Gouvernement opposé

Il devrait en être de même dans ce budget 2019. L’amendement d’Yvon Collin a été adopté contre l’avis du gouvernement. « Les dispositions fiscales dont bénéficient les journalistes et la presse sont de nature à favoriser la pluralité et la liberté de la presse » a justifié le secrétaire d’Etat Olivier Dussopt.

[...]

En savoir plus sur publicsenat.fr


Sur le même thème lire aussi:





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal