Revue de presse - Peuple de France: "je ne veux plus qu'on me pique mon fric": Un retraité organise le blocus de Louvigné-du-Désert le 17 novembre

dimanche 4 novembre 2018

"je ne veux plus qu'on me pique mon fric": Un retraité organise le blocus de Louvigné-du-Désert le 17 novembre

"Jac" n'a jamais manifesté mais appelle, le samedi 17 novembre 2018, à bloquer notamment Louvigné-du-Désert (Ille-et-Vilaine) contre la hausse du prix du carburant.
"Jac" n'a jamais manifesté mais appelle, le samedi 17 novembre 2018, à bloquer notamment Louvigné-du-Désert (Ille-et-Vilaine) contre la hausse du prix du carburant.


Pour répondre à la hausse assumée du prix du carburant par le gouvernement, les automobilistes ont décidé d'organiser un blocage routier au niveau national, le samedi 17 novembre 2018. Sur les réseaux sociaux, et en particulier sur Facebook, les événements annonçant des blocages de ronds-points, de stations-service, de routes, de voies rapides, de péages et d'autoroutes se multiplient.

C'est le cas de "Jac", retraité et habitant "tout près de Louvigné-du-Désert (Ille-et-Vilaine)". Lui, n'a pourtant "jamais manifesté de sa vie (...) Ce sera là la première fois. Mais trop, c'est trop !", explique-t-il sous couvert de l'anonymat. "Comme le mouvement national prenait de l'ampleur et qu'autour de moi, les gens en parlaient sans agir, j'ai décidé de prendre les choses en main et d'y aller. C'est une initiative citoyenne, celle d'un particulier exaspéré."

Et surtout ne lui parlez pas de la déclaration du porte-parole de l'Elysée, Benjamin Grivaux - "Cette France qui roule au diesel et fume des clopes". Pour le Louvignéen, "c'est ridicule et idiot. Je marche au diesel et je suis fumeur. Aujourd'hui, je ne veux plus qu'on me pique mon fric, c'est tout". Comme lui, les Français n'acceptent pas d'être pénalisés de rouler au diesel après y avoir été encouragés pendant des années par les gouvernements successifs.

Quoi qu'il en soit, "Jac" et ses soutiens aux "gilets jaunes" entendent bien "boucler les quatre axes d'entrée - ou de sortie - de Louvigné-du-Désert", samedi 17 novembre, en partenariat avec la ville de Fougères (Ille-et-Vilaine). Si le mouvement se veut populaire à l'heure actuelle, reste à savoir ce qu'il en sera le jour J, alors que le trafic routier, ici et là, devrait être totalement paralysé.

[...]

En savoir plus sur lamanchelibre.fr

Sur le même thème lire aussi:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal