Revue de presse - Peuple de France: Refus d'accueillir des migrants : Matteo Salvini bientôt mis hors de cause par la justice italienne

dimanche 4 novembre 2018

Refus d'accueillir des migrants : Matteo Salvini bientôt mis hors de cause par la justice italienne

La justice italienne s'apprête à abandonner les charges contre le ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini, visé par une enquête pour séquestration de dizaines de migrants pendant plus de 10 jours en août.
La justice italienne s'apprête à abandonner les charges contre le ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini, visé par une enquête pour séquestration de dizaines de migrants pendant plus de 10 jours en août.

«Le procureur de Catane a demandé le dépôt de l'affaire (absurde) qui m'a valu une enquête pour l'arrêt du navire Diciotti», a tweeté le 1er novembre Matteo Salvini. «Joie et satisfaction», a-t-il également déclaré sur Facebook dans une vidéo, après avoir lu la lettre l'informant de cette décision.
Dans la nuit du 15 au 16 août, le Diciotti, un navire des garde-côtes italiens, a secouru 170 migrants, mais la plupart d'entre eux n'ont pu débarquer que le soir du 25 août, après plusieurs jours au large de l'île de Lampedusa puis dans le port sicilien de Catane.

L'Italie exigeait que Malte accueille les migrants, et n'a accepté leur arrivée qu'après un accord avec l'Irlande, l'Albanie et l'Eglise catholique italienne, qui s'étaient engagées à les prendre en charge. La justice italienne avait alors décidé d'ouvrir une enquête contre le ministre italien de l'Intérieur pour «séquestration de personnes, arrestations illégales et abus de pouvoir».

Fin octobre, les juges du «tribunal des ministres» de Palerme chargés d'examiner l'affaire avaient déjà estimé que le ministre n'avait rien à se reprocher pour la première partie du périple, et ont transmis le dossier à leurs collègues de Catane pour la seconde partie.

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal