Revue de presse - Peuple de France: Professeure braquée par une arme factice à Créteil : trois nouvelles interpellations

jeudi 1 novembre 2018

Professeure braquée par une arme factice à Créteil : trois nouvelles interpellations

Parmi les trois nouveaux jeunes arrêtés, l'un d'eux a reconnu avoir filmé la séquence, et l'avoir diffusée via l'application Snapchat.
Parmi les trois nouveaux jeunes arrêtés, l'un d'eux a reconnu avoir filmé la séquence, et l'avoir diffusée via l'application Snapchat.

Trois jeunes de 16 et 17 ans, scolarisés au lycée Édouard-Branly de Créteil, ont été interpellés mardi dans le cadre de l'affaire de la professeure menacée par un lycéen de 15 ans par une arme factice le 18 octobre dernier.
Une enquête pour menaces avec arme et diffusion d'images (sur les réseaux sociaux) avait été ouverte. L'enseignante avait déposé une plainte. Le lycéen a été mis en examen et un autre adolescent, soupçonné d'avoir remis l'arme à l'élève, est également poursuivi.

Parmi les trois nouveaux jeunes interpellés, le premier, qui a été arrêté à son domicile, a reconnu avoir filmé la séquence, et l'avoir diffusée via l'application Snapchat. Le second, qui s'est présenté spontanément à l'hôtel de police de Créteil, entendu hier sous le régime de la garde à vue, est soupçonné de l'avoir aidé à diffuser les images. Le troisième, âgé de 17 ans, apparaît sur le film et aurait demandé à l'enseignante de noter «  présent  » l'auteur principal des faits. Ces trois mineurs sont inconnus des services de police.

[...]

En savoir plus sur lepoint.fr

Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal