Revue de presse - Peuple de France: Prison ferme pour trois gilets jaunes à Reims

samedi 24 novembre 2018

Prison ferme pour trois gilets jaunes à Reims

Trois "gilets jaunes" ont été condamnés à des peines de prison ferme, ce vendredi 23 novembre par le tribunal correctionnel de Reims. Ils écopent de peines de 4 à 18 mois d'emprisonnement. Ils sont accusés de violences sur une policière et de dégradations lors d'un barrage filtrant.
Trois "gilets jaunes" ont été condamnés à des peines de prison ferme, ce vendredi 23 novembre par le tribunal correctionnel de Reims. Ils écopent de peines de 4 à 18 mois d'emprisonnement. Ils sont accusés de violences sur une policière et de dégradations lors d'un barrage filtrant.


Ce sont les premiers "gilets jaunes" condamnés à Reims : trois hommes ont été condamnés ce vendredi 23 novembre à des peines de prison ferme, par le tribunal correctionnel de Reims :
4 mois, 12 mois, et 18 mois de prison ferme, mais sans mandat de dépôt, et avec possibilité d'aménagement de peine. L'un d'eux dort tout de même en prison ferme, mais pour une autre affaire.

Ces hommes, âgés de 31, 34 et 42 ans, sont poursuivis pour outrages sur agents dépositaires de l'autorité publique, violences et dégradations lors d'un barrage filtrant organisé le 17 novembre à Reims, avenue de Champagne. 

Sur les trois "gilets jaunes" jugés ce vendredi à Reims, l'un d'eux n'a pas de casier judiciaire. Cet employé d'une maison de Champagne présenté par son avocat comme "Monsieur tout le monde", écope de la plus lourde peine. C'est lui qui est accusé d'avoir projeté à terre la policière le 17 novembre.

[...]

En savoir plus sur francebleu.fr


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal