Revue de presse - Peuple de France: M. le Président, il vous reste trois ans et demi et la révolte gronde

lundi 26 novembre 2018

M. le Président, il vous reste trois ans et demi et la révolte gronde

On devait, aux dires de notre jeune Président et grâce à son élection, quitter l'ancien monde et enfin découvrir un monde où chacun pourrait vivre mieux et surtout bénéficier de tous les avantages d'une mondialisation heureuse...
On devait, aux dires de notre jeune Président et grâce à son élection, quitter l'ancien monde et enfin découvrir un monde où chacun pourrait vivre mieux et surtout bénéficier de tous les avantages d'une mondialisation heureuse...

Ce rêve auquel tout le monde aspire, doublé d'un comportement Présidentiel en rupture avec celui d'un prédécesseur consternant et grotesque, a, pendant quasiment une année, plongé nos compatriotes dans un climat attentiste....pour laisser sa chance à l'impétrant. 


Et puis sont arrivées les affaires Benalla et autres, les démissions, les petites phrases et photos incongrues, les mesures ciblées sur les classes moyennes...les insuccès diplomatiques, les manques de compétence effarants des élus LREM, un budget ne s'attaquant absolument pas aux incroyables dépenses publiques, un silence lourd et pesant sur l'immigration, avec, au pire, une connivence et, au mieux, un accommodement avec l'Islam radical et le communautarisme....une sécurité et une justice aux abois de même que de nombreuses structures de soin en perdition( Ephad..)

Les yeux de nos compatriotes ont commencé à s'ouvrir et à constater que rien n'avait changé et que dans certains cas c’était pire qu'avant. Pour couronner le tout est alors intervenu l'augmentation des carburants au fallacieux prétexte de contribuer à la transition écologique. Ce fût la goutte de diesel qui a fait déborder le réservoir. Sont apparus, alors, avec une spontanéité surprenante, des milliers de Gilets Jaunes, venant de nulle part et ne représentant aucun corps intermédiaire seulement eux- même, leur colère et leur désarroi.

Au lieu de prendre conscience que ce mouvement avait des racines profondes et témoignait d'un ras le bol fiscal et social, partagé par 80% des Français, l'équipe de bras cassés qui entoure Macron a cherché à décrédibiliser les Gilets jaunes en utilisant les procédés les plus éculés tel que la provocation, l'extrêmisation voire la marginalisation. On a pu voir à l'oeuvre l'un des papes du Macronisme dans ses oeuvres, le nouveau ministre de l’intérieur...Castaner, il est absolument confondant de nullité et ne se rend même pas compte qu'en mettant en cause, à tort, MLP, il lui rend service....et la fait monter dans les sondages.

Quant à notre Jupiter, il se mure dans un silence alarmant, car, par cette attitude, il attise les critiques à son encontre et exacerbe les revendications qui seront de plus en plus difficiles à satisfaire pour rétablir la situation. Il paye ses contradictions fondamentales....en effet, ayant hérité d'une situation extrêmement dégradée, il a fait le choix de taxer plutôt que de s'attaquer aux dépenses inconsidérées d'un état boulimique. Souvenons nous qu'en France, des événements à priori mineurs peuvent être l'amorce de révoltes importantes.... Citons le mouvement du 22 Mars qui fut le déclencheur de Mai 68... il s'agissait seulement d'avoir accès libre à la cité des filles à Nanterre... 

Plus sérieusement rappelons que le jour de la prise de la Bastille où il n'y avait plus que 2 ou 3 vieux prisonniers de droits communs, Louis XVI écrivait sur son journal de bord.....que la chasse fut agréable. Alors M. le Président, du courage.... et rendez à la France les marges de manoeuvre qui vous permettront de palier les injustices criantes que vivent nombre de nos compatriotes. 

Dégraissez le Mammouth ( l'état et les territoires) et pas uniquement l'EN comme disait un ministre de Mitterrand. De plus sachez que lorsque vous n'avez plus grand chose, ce à quoi vous tenez le plus c'est votre identité culturelle qui n'est pas compatible avec le communautarisme islamique.

M. le Président, c'est long un quinquennat...il vous reste 3 ans et demi et la révolte gronde.... prenez en compte les demandes de vos concitoyens et arrêtez de vivre dans ce monde de bobos qui profitent de la mondialisation et considèrent ceux qui ne pensent pas comme eux comme une lèpre populiste.




Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal