Revue de presse - Peuple de France: Migrants: Le maire de Bagnolet réquisitionne des locaux de la CPAM

mardi 6 novembre 2018

Migrants: Le maire de Bagnolet réquisitionne des locaux de la CPAM

Près de 90 travailleurs migrants occupaient les locaux vacants de la CPAM depuis fin septembre. Une action qui fait suite à celle de Montreuil.
Près de 90 travailleurs migrants occupaient les locaux vacants de la CPAM depuis fin septembre. Une action qui fait suite à celle de Montreuil.

Après Montreuil il y a quelques semaines, c'est le maire PS de Bagnolet (Seine-Saint-Denis) qui a décidé de réquisitionner des locaux. Cette fois, il s'agit de ceux de la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) de la ville afin d'éviter l'expulsion de 90 travailleurs migrants qui y vivaient depuis fin septembre.
« Les locaux vacants (...) appartenant à la Caisse primaire d'assurance maladie sont réquisitionnés afin d'assurer le logement des membres d'un collectif de travailleurs migrants », est-il écrit dans un arrêté municipal, confirmant une information du Parisien. Depuis fin septembre, près de 90 travailleurs migrants ont investi à Bagnolet les locaux de la CPAM, qui a depuis engagé une procédure devant la justice en vue de leur expulsion. Celle-ci « conduirait nécessairement les 90 membres du collectif à occuper le domaine public et générerait un trouble à l'ordre public qu'il convient de prévenir », s'inquiète le maire Toni di Martino dans l'arrêté. Les 90 résidents font partie du collectif de travailleurs migrants, dénommé Les Baras, qui erre depuis plusieurs années sur la commune de Bagnolet et aux alentours.

[...]

En savoir plus sur lepoint.fr

Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal