Revue de presse - Peuple de France: Macron fatigué : les Français encore plus !

jeudi 1 novembre 2018

Macron fatigué : les Français encore plus !

Il se vante de dormir peu : Jupiter n’est pas un dieu pour rien. Comme Trump, quelques heures de sommeil lui suffiraient. Mais, à force de se prendre pour un surhomme, il fatigue, comme un homme ordinaire. Ça doit lui flanquer un coup au moral !
Il se vante de dormir peu : Jupiter n’est pas un dieu pour rien. Comme Trump, quelques heures de sommeil lui suffiraient. Mais, à force de se prendre pour un surhomme, il fatigue, comme un homme ordinaire. Ça doit lui flanquer un coup au moral !

Il faut dire que, depuis l’affaire Benalla, les signes de mauvais augure se multiplient. La croissance n’est pas au rendez-vous, la courbe du chômage ne s’inverse pas. La démission surprise de Nicolas Hulot puis celle de Gérard Collomb montrent qu’il n’est maître ni du jeu ni des horloges.
Le remaniement a pris du temps. Officiellement, pour choisir les meilleurs. Au vu des résultats, on comprend surtout que le choix était difficile parce que restreint. Collomb à l’Intérieur, ce n’était pas l’idéal, mais Castaner, ça ne fait pas très sérieux. Et Riester à la Culture, c’est tout un poème !

Ah ! Tous ces Français qui ne comprennent rien à rien ! Ces retraités mécontents parce qu’on leur augmente la CSG et qu’on ne revalorise pas leurs pensions. Cette chute de popularité dans les sondages, qui lui rappelle Hollande, ces automobilistes qui s’irritent parce qu’on taxe les carburants, ces salariés qui se demandent où est passée la hausse du pouvoir d’achat que le gouvernement ne cesse d’annoncer. Toujours à se plaindre !

Sa politique extérieure ne remporte guère plus de succès. Angela Merkel prévient de son prochain retrait. Les « populistes » prennent leur envol un peu partout en Europe, et même au Brésil. Il doit ménager l’Arabie saoudite à qui il vend des armes, malgré l’affaire Khashoggi, digne des romans d’espionnage les plus gore. Lui qui voulait être le guide des Européens, le leader des mondialistes, le défenseur des droits de l’homme, le voilà ravalé au rang des marionnettes de l’Histoire.

Son épouse, qui veille sur lui comme une mère, a beau l’engueuler régulièrement, le presser de prendre un peu de repos, rien n’y fait. Jupiter ne peut, sans déchoir, accuser un coup de fatigue. Quatre jours, ce n’est pas grand-chose, pourtant ! Un petit pont élargi pour la Toussaint. Allons, mon lapin ! Il a fini par céder. Il a avancé le Conseil des ministres à mardi, a vidé son agenda. Histoire de souffler un peu, avant la longue « itinérance mémorielle » qu’il va entreprendre pour fêter le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale.

Il aura le temps de préparer son discours du 11 Novembre, qu’il prononcera sous l’Arc de Triomphe, en présence d’une soixantaine de dirigeants étrangers. Merkel sur le déclin, Trump au sommet de sa gloire et Poutine, qui va rire sous cape : c’est le monde à l’envers. Rien que d’y penser, ça lui donne de l’urticaire !

Mais n’en fait-il pas un peu trop ? Peut-être veut-il se faire plaindre. Il travaille tant pour les autres, qui ne lui en sont même pas reconnaissants, les ingrats ! Son humaine fatigue va peut-être lui rapporter un crédit d’humanité ? Après ce petit coup de barre, il repartira de plus belle. Parce que les engagements doivent être tenus. Non qu’ils soient forcément pertinents, mais ils ont été pris. Et validés par les Français aux élections présidentielles, comme dit Édouard Philippe. On se demande bien pourquoi ils sont si nombreux à râler. La démocratie, ce serait si bien s’il n’y avait pas le peuple. Seul le Premier ministre semble conserver la forme. C’est fatigant, ça aussi !

Pourtant, les Français ne savent pas ce qui les attend, l’an prochain : la réforme des retraites, la réforme de la fonction publique, la réforme de la représentation nationale… On en ajoutera s’il n’y en a pas assez. Un des proches de notre Président assure qu’il n’est pas fatigué, qu’il est toujours aussi vigilant sur tous les dossiers : « Rien ne lui échappe. » Sauf que les Français sont fatigués de lui.

Philippe Kerlouan pour bvoltaire.fr

Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal