Revue de presse - Peuple de France: Le gouvernement finance un concours « pour donner aux Français l’envie d’accueillir des réfugiés »

mercredi 21 novembre 2018

Le gouvernement finance un concours « pour donner aux Français l’envie d’accueillir des réfugiés »

« Les réfugiés, une chance pour la France », concours étudiant de création en communication.
« Les réfugiés, une chance pour la France », concours étudiant de création en communication.

Un concours visant un donner aux Français « l’envie d’accueillir des réfugiés » (NDLR : des migrants illégaux) et financé par le gouvernement, sur fonds publics (votre argent), car organisé notamment par la Diair – Délégation interministérielle pour l’accueil et l’insertion des réfugiés et la Dihal – Délégation interministérielle pour l’hébergement et l’accès au logement.

Voici le contexte autour duquel s’organise le concours (avec des prix à 1000€ pour les deux gagnants) :

"Pour gagner la bataille de l’insertion et de l’intégration, nous devons également lutter contre les idées reçues, les peurs inappropriées, les mensonges, les « infox » comme il convient de dire désormais. Chacun le fait à son niveau. Mais nous avons voulu proposer à des étudiants en communication, design graphique, photographie, audiovisuel, multimédia, arts appliqués et arts plastiques de nous faire profiter de leur intelligence et de leur créativité et ainsi de servir cette grande cause humaniste, afin que leur regard neuf, leur dynamisme nourrissent une communication institutionnelle, parfois un peu trop institutionnelle. À travers ce concours, ces futurs professionnels pourront mettre tout leur talent au service d’une grande cause : la lutte contre les préjugés sur les réfugiés."

Pourquoi ce concours pour les migrants ?

On vous laisse découvrir : 

« Les organisateurs, institutionnels et associatifs, ont souhaité croiser leurs approches sur la question, pour ouvrir une voie supplémentaire à la déconstruction des préjugés négatifs et par là même à une meilleure reconnaissance de l’humanité des personnes réfugiées, pour faciliter et promouvoir leur insertion dans notre société.

En associant les étudiants à cet objectif, les organisateurs font le pari de la créativité et de l’œil nouveau sur un problème – le rejet de l’autre, de l’inconnu – pourtant ancien et trop souvent répété au cours de l’histoire. Les étudiants devront puiser dans leurs ressources créatives pour sensibiliser le grand public et changer les regards en faveur de cette grande cause d’intérêt général.»

Si le concours vise principalement à sensibiliser le public sur les réfugiés, les organisateurs le concèdent, le projet a des visées bien plus globalisantes : « On distinguera donc les réfugiés statutaires des migrants économiques, des expatriés, des étudiants étrangers, ou de toute personne étrangère qui fait le choix de s’installer en France. Notons que la situation de ces derniers, qui ne sont pas l’objet premier de ce concours, bénéficiera cependant par effet de synergie de l’apport positif d’un tel projet.»

L’objectif ? « Convaincre nos concitoyens de l’opportunité réciproque que constitue l’accueil de personnes réfugiées dans notre pays ». Le public ciblé ? « Toute personne a priori hostile ou réticente à l’accueil de réfugiés en France.»

Tout le monde ne peut pas participer à ce concours bien entendu : 

« Ce concours s’adresse à tous les étudiants, plus particulièrement en communication, design graphique, photographie, audiovisuel, multimédia, arts appliqués et arts plastiques. Il faut soit être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur pour l’année scolaire 2018-2019, soit l’avoir été pendant l’année 2017-2018. La participation peut se faire individuellement ou en équipe, elle peut faire l’objet d’un suivi pédagogique dans le cadre de la formation suivie. »

Et pour terminer dans l’entre-soi, la composition du jury qui sera « composé de professionnels des questions de l’accueil et de l’intégration des réfugiés ; de personnes reconnues pour leur expertise en matière de design et de communication ; de personnes ayant le statut de réfugié ; toutes choisies par l’Organisateur.»

Pour rappel, c’est Alain Régnier, préfet, qui a été nommé Délégué interministériel chargé de l’accueil et de l’intégration des réfugiés en conseil des ministres du 24 janvier 2018. Il a constitué son équipe de 5 conseillers par mise à disposition des différents ministères concernés : outre le ministère de l’Intérieur, les ministères des Solidarité et de la Santé, de l’Éducation nationale, de la Cohésion des territoires, de la Transition écologique et solidaire, et du Travail. C’est le chef du pôle « Migrants » de la Délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (Dihal) qui assure les fonctions de Conseillère « Logement des réfugiés » pour la Diair.

Ces délégués interministériels se voient allouer des moyens et du personnel par les ministères auxquels ils sont rattachés. Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, ils se multiplient, formant ainsi une bureaucratie dans la bureaucratie, toujours sur fonds publics, et avec des visées qui, au regard de ce genre de concours, relèveraient presque de la propagande d’Etat…

Source: breizh-info.com


Sur le même thème lire aussi:


1 commentaire:

  1. D'où la nécessité d'augmenter les taxes comme disait Darmanin en pleurs "les caisses sont vides"Les augmentations
    CSG +21%
    Gaz +7%
    Fuel +36%
    Tabac +10%
    Electricité +17 %
    Contrôle technique +23%
    Frais bancaires +13%
    Timbres +10%
    Péages +1,3%
    Bus +3%
    mutuelle +5%
    PV stationnement +130%
    Forfait hospitalier +15%
    Assurances +3%
    Carte grise +15%

    Revalorisation des retraites 0.3%
    Revalorisation des allocations demandeurs d'asile 1.6%

    L'OFI (Office Français de l'Immigration) propose une prime de 2500 E par migrant pour qu'ils repartent.(1000E = 4 mois de salaire chez eux) L'Etat paiera aussi le billet d'avion. Une prime de 10000 E leur est offerte pour créer une activité économique chez eux
    RAS LE BOL +100 %

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal