Revue de presse - Peuple de France: Les gilets jaunes voient rouge, le gouvernement broie du noir

samedi 17 novembre 2018

Les gilets jaunes voient rouge, le gouvernement broie du noir

74% des Français soutiennent les gilets jaunes. 1.500 actions sont attendues sur l’ensemble du pays. Près de 4.000 gendarmes et CRS en renfort des effectifs normaux de police et de gendarmerie.
74% des Français soutiennent les gilets jaunes. 1.500 actions sont attendues sur l’ensemble du pays. Près de 4.000 gendarmes et CRS en renfort des effectifs normaux de police et de gendarmerie. 

Outre la mort d’une manifestante en Savoie après qu’une conductrice a foncé dans la foule, d’autres incidents plus ou moins graves sont intervenus ce matin. Un personne a été prise en charge et se trouve en urgence absolue à Arras selon le ministère de l’Intérieur.
Il s’agirait d’un piéton renversé par une voiture. Les services du ministre ont également recensé 16 blessés légers, dont une personne à Sélestat, dans le Bas-Rhin, après qu’un véhicule lui a roulé sur le pied. Par ailleurs un policier a été très légèrement blessé à Grasse, dans les Alpes-Maritimes, par un automobiliste qui a tenté de forcer un blocage aux alentours de 9h30. Il a été interpellé et placé en garde à vue.


  • En Bretagne, des gilets jaunes réunis sur un parking ont spontanément organisé une minute de silence après avoir appris la mort d’une manifestante en Savoie renversée par une voiture.


  • Un supermarché Carrefour Contact de Saint-Didier sur Chalaronne dans l’Ain a gardé portes closes ce samedi 17 novembre. La gérante explique qu’un vote s’est tenu ce matin au sein de l’équipe et a décidé de soutenir le mouvement.


  • Le président de Debout la France a appelé les « gilets jaunes » à « manifester dans le calme » contre la hausse des prix des carburants. « Allez-y, foncez, quelle que soit votre couleur politique, c’est la manifestation du peuple », a-t-il lancé sur Franceinfo. « C’est la dernière chance pour ce gouvernement: soit il entend la colère du peuple, il réoriente sa politique, soit ça va mal finir ».


  • Bénedicte Peyrol, députée LAREM de l’Allier, a indiqué que « sur le principe, je trouve bien que les Français se retrouvent et qu’ils échangent entre eux ». Pour elle, une des questions que pose ce mouvement des gilets jaunes est celle de « la relation du politique avec les Français », et « on doit identifier quelles sont les réponses qu’on peut leur apporter ».


  • Selon Bison Futé, l’A7 était complètement bloquée dans les deux sens par les manifestants à hauteur de la commune d’Orange ce matin.


  • Des gilets jaunes ont bloqué quelques minutes l’entrée du périphérique parisien à Porte Maillot, mais la circulation a repris doucement un peu avant 8h30.


  • Un groupe de gilets jaunes est déjà sur le pied de guerre à quelques kilomètres de Dole, une ville symbolique du mouvement où ont été organisées les premières opérations escargots contre la hausse du prix des carburants.


  • Océane Lequeux, la co-organisatrice des gilets jaunes de Fréjus dans le Var, explique ce vendredi soir à BFMTV que « tous les profils » sont présents: « des personnes âgées, des jeunes qui ont peur pour leur avenir, des parents pour leurs enfants, des patrons d’entreprise. » »L’idée c’est de rester sur place un maximum, de se faire entendre » explique la jeune femme. « Et tant qu’il n’y aura pas de changement on ne bougera pas. On est déterminés à rester jusqu’à samedi soir, dimanche, lundi pour les routiers, et pour ça on a prévu des ravitaillements: de l’eau, de la nourriture, des vêtements, des lampes torches » raconte-t-elle.


  • Le député des Alpes-Maritime, Eric Ciotti, soutien les causes défendues par les gilets jaunes. « Ils forment un mouvement de colère légitime qui vient du peuple ».


  • En déplacement en Bulgarie, la présidente du Rassemblement national a apporté son soutien au mouvement des gilets jaunes lors d’une interview à la télévision nationale.


  • Le député LaREM dans le Maine-et-Loire, Matthieu Orphelin, est allé à la rencontre de manifestants ce vendredi. Il affirme avoir entendu le « cri du coeur » de ceux qui « ne s’en sortent pas aujourd’hui » et qui attendent de l’aide de la part du gouvernement.


  • Vendredi, le Premier ministre Edouard Philippe a rappelé sa volonté de garantir la libre-circulation sur les axes français. « Nous serons donc très attentifs, très concentrés, très vigilants pour faire en sorte que la liberté de manifester soit respectée, mais que la liberté de circulation soit garantie »


  • « Nous serons sur le terrain demain, dimanche, lundi, mardi… Et nous nous rendrons tous à Paris pour rencontrer Emmanuel Macron », lance ce vendredi soir Jean-Baptiste Marchand, initiateur du mouvement gilets jaunes dans l’Eure, sous les clameurs: « Macron, résistance! »


  • Le mouvement prend de l’ampleur en Belgique. Entamés dans la nuit de jeudi à vendredi, les blocages continuent. Depuis ce matin, plusieurs gilets jaunes se rassemblent pour bloquer des dépôts de carburant dans la partie francophone de la Wallonie.
Source: dreuz.info

Sur le même thème lire aussi:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal