Revue de presse - Peuple de France: "Gilets jaunes" : Emmanuel Macron dit sa "honte" après les violences à Paris

dimanche 25 novembre 2018

"Gilets jaunes" : Emmanuel Macron dit sa "honte" après les violences à Paris

Il n'y a "pas de place pour ces violences dans la République" a estimé le chef de l'État sur Twitter.
Il n'y a "pas de place pour ces violences dans la République" a estimé le chef de l'État sur Twitter.

La manifestation des "gilets jaunes" samedi 24 novembre sur les Champs-Elysées a donné lieu à des échauffourées et des interpellations.
"Merci à nos forces de l'ordre pour leur courage et leur professionnalisme", a d'abord écrit le chef de l'État sur Twitter dans la soirée avant de condamner fermement les violences : "Honte à ceux qui les ont agressées.

Honte à ceux qui ont violenté d'autres citoyens et des journalistes. Honte à ceux qui ont tenté d'intimider des élus. Pas de place pour ces violences dans la République".



Si Emmanuel Macron a commenté les violences lors de cette journée de mobilisation, il ne s'est pas exprimé sur les revendications des manifestants...

[...]

En savoir plus sur actu.orange.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Gilets jaunes à Paris : «Ce n'est que le début de la révolte !»


2 commentaires:

  1. Il n'y a pas de place pour le macronisme dans la République .

    RépondreSupprimer
  2. moi macron ordure pd je te pisse au cul et je souhaite que toi et ta racaille vous creviez tous

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal