Revue de presse - Peuple de France: Gilets jaunes: "des citoyens qui en ont assez d’être pris pour des pigeons…"

jeudi 15 novembre 2018

Gilets jaunes: "des citoyens qui en ont assez d’être pris pour des pigeons…"

Une action de protestation est organisée par des citoyens en ayant assez d’être pris pour des pigeons…
Une action de protestation est organisée par des citoyens en ayant assez d’être pris pour des pigeons…

Mais les médias et sans doute le gouvernement veulent faire croire que ce ne sont que des gueux imbéciles (à opposer aux bobos éclairés) qui ne pensent qu’à leur porte-monnaie individuel et se moquent de sauver la planète. En plus ces gueux seraient dangereux et abusés par la droite et pire encore par l’extrême droite. Bref ce mouvement poujadiste a un mauvais parfum (d’essence ?).


Donc le mot d’ordre est donné : ne parlons que d’essence et prévenons ces gueux au gilet jaune que s’ils sortent des clous ils seront fortement réprimés par les forces de l’ordre qui auront enfin des consignes de fermeté. Qu’est-ce que ces troupes incontrôlables non inféodées à des  syndicats ou à des entités du système ? Ils vont voir de quel bois Castaner se chauffe…

Cette même police qui a des ordres de ne pas faire de vagues quand il faut affronter les casseurs divers des manifs gauchistes ou les racailles de banlieue doit donc maintenant taper sur les gueux qui risquent de faire désordre.

Oui sire, c’est une révolte fiscale et c’est bien la goutte d’essence (ou de gasoil) qui fait déborder le vase… On nous prend pour des c… le fisc au lieu d’utiliser la manne écologique générée par les taxes pétrolières ira essayer de boucher un peu plus le tonneau des danaïdes du budget de l’état…


Oui, nous en avons assez que notre fric aille aux mafias des banlieues ou à la protection des délinquants et sans papier de tout genre, boucher les déficits des aides aux « mineurs isolés », aux « migrants », à toute la racaille qui encombre nos palais de justice nos hôpitaux ou nos écoles.

La France régresse de plus en plus et notre cher président moralise sur le danger des populismes au lieu d’avoir un budget rigoureux et de cesser la démagogie en trouvant ici ou là des petits arrangements pour empêcher la colère de monter…

Le peuple s’exprime et a de plus en plus conscience qu’il est trompé par ces urbains de l’entre soi qui jouent les moralistes à longueur de temps. Oui, nous en avons marre des petits ou grands arrangements entre copains qui pensent que le plouc peut s’acheter une voiture électrique coûtant les yeux de la tête prime incluse et ayant une autonomie de 50 km… Oui, nous ne supportons plus de voir les salaires ou les primes gagnés par les dirigeants de société, les sportifs, les journalistes, tous ceux qui nous font des leçons de morale. Oui, nous en avons assez  d’une société qui laisse les délinquants faire leur loi et châtie le quidam en l’imposant ou en lui mettant des contraventions.

Les « éclairés » espèrent que le mouvement fera pschitt comme ils jacassent au poste.  Mais ce mouvement n’est pas, et là les « spécialistes rémunérés de la télévision » se trompent, un simple geste face à l’augmentation du prix de l’essence. Le peuple demande la justice et des impôts qui lui servent et qui ne servent pas à accélérer la destruction de notre société française et européenne.

L’Europe ne doit pas être celle de la porte ouverte aux racailles. Le progressisme ce n’est pas cela et il est sur qu’Hugo doit se retourner dans sa tombe quand il voit ce que la justice française est devenue. Lui qui dénonçait le bagne pour Jean Valjean réclamerait certainement son retour pour les délinquants d’une société devenue folle à cause de l’incurie de ses dirigeants.

Voilà la véritable signification du mouvement, n’en déplaise aux médias…

Eric Abgraal pour breizh-info.com


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal