Revue de presse - Peuple de France: Gap : un procureur menace les “gilets jaunes”

mercredi 28 novembre 2018

Gap : un procureur menace les “gilets jaunes”

Dans un communiqué, Raphaël Balland rappelle que bloquer la circulation d'une route est un délit passible de deux ans d'emprisonnement.
Dans un communiqué, Raphaël Balland rappelle que bloquer la circulation d'une route est un délit passible de deux ans d'emprisonnement.


Le procureur de Gap a expliqué aux « gilets jaunes » de son département qu’ils encouraient des poursuites avec leurs actions, rapporte L’Express. Dans un communiqué, Raphaël Balland a rappelé que bloquer la circulation sur une route est un délit passible de deux ans de prison.

Dans son communiqué, posté sur Twitter, il se dit « inquiet de l’évolution des manifestations dans les Hautes-Alpes ». Le magistrat « invite les conducteurs, parfois excédés, à faire preuve de calme et de la plus grande prudence à l’approche des manifestants ‘gilets jaunes’, afin de préserver l’intégrité physique de tous ».

Raphaël Balland se montre un peu plus ferme avec les « gilets jaunes », rappelant que « si le droit de manifester est un droit fondamental dans une démocratie, il ne permet pas pour autant de commettre des infractions pour exprimer ses opinions ». Conséquence, le parquet de Gap « a donné des instructions précises aux policiers et aux gendarmes afin non seulement de diligenter des enquêtes contre les personnes qui commettraient des violences ou des dégradations dans le cadre des manifestations ». Les forces de l’ordre pourront aussi « relever le délit d’entrave ou de gêne volontaire à la circulation ».

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal