Revue de presse - Peuple de France: Emmanuel Macron a du mal avec l’histoire !

jeudi 15 novembre 2018

Emmanuel Macron a du mal avec l’histoire !

Emmanuel Macron a manifestement des difficultés avec l’histoire. Il faut dire que la gauche à laquelle il appartient a, depuis de nombreuses décennies, pris l’habitude de récrire l’histoire à sa guise pour la conformer à son utopie du moment.
Emmanuel Macron a manifestement des difficultés avec l’histoire. Il faut dire que la gauche à laquelle il appartient a, depuis de nombreuses décennies, pris l’habitude de récrire l’histoire à sa guise pour la conformer à son utopie du moment. 

En outre, puisque, pour lui, la France, c’est fini, on voit mal pourquoi il s’embarrasserait de notre histoire. Toutefois, en attendant, cette histoire résiste et cause bien des tracas à celui qui prétend représenter les Français.


Il y eut, d’abord, le sempiternel appel aux années 1930. La thèse est simple : les nationalismes redressent la tête, après 70 ans de « construction européenne » idyllique. Donc Hitler est de retour et Emmanuel

Macron est le seul rempart contre ce retour d’un passé funeste.

Il est évidemment grotesque de supposer que les dirigeants populistes d’Europe, de Matteo Salvini à Viktor Orban, en passant par Marine Le Pen, sont des réincarnations des chefs nazis.

Au passage, je rappelle que les sociaux-démocrates amis de M. Macron se sont souvent alliés avec les communistes, y compris sous François Hollande, quand M. Macron était aux premières loges. Or, cette alliance suffit à ruiner le pseudo-argumentaire. Car les communistes ont fait davantage de morts que les nazis – et n’ont pas hésité à s’allier avec ces derniers, comme lors du pacte germano-soviétique.

Et je n’oublie pas que ce sont les communistes staliniens qui apprirent aux nazis comment organiser leur système de répression, forts de leur remarquable expérience du goulag !

Mais il y a pire pour M. Macron. Car, si notre situation est analogue à celle des années 1930, la menace est assez différente : c’est désormais l’islamisme.

Or, M. Macron et les siens sont, du point de vue de la politique d’apaisement et de complicité à l’égard de l’islamisme, bien plus proches des munichois et des collabos que des résistants.

Il me semble donc singulièrement imprudent d’en appeler aux leçons de l’histoire.

Mais le président, déjà familier des leçons d’histoire intempestives (on se souvient de ses indécentes déclarations sur la France coupable de crime contre l’humanité en Algérie ou sur l’inexistence d’une culture française), ne s’en est pas tenu là. Il a réussi le tour de force de se prendre les pieds dans le tapis des commémorations de la Grande Guerre.

Normalement, les commémorations histori­ques sont un exercice facile d’unité nationale. Eh bien, pas pour M. Macron !

Ce dernier a d’abord proposé de commémorer la paix, sans évoquer les chefs militaires de 1918. Comme si la paix était descendue telle une colombe sur une France éperdue, sans aucun sacrifice, sans aucune stratégie, sans aucune politique.

Cela en dit long, d’ailleurs, sur la conception de la politique de nos modernes politiciens : il ne s’agit plus d’agir dans l’intérêt général, mais de se laisser porter par le courant.

Devant le tollé, le président a envisagé de commémorer les maréchaux de la Grande Guerre. Mais, devant une nouvelle levée de boucliers, notamment de l’extrême gauche, indignée que l’on honore le « traître Pétain » (oui, vous avez bien lu : les communistes qui ont saboté l’effort de guerre, qui ont appelé à la collaboration jusqu’en 1941, ont l’incroyable culot de donner des leçons de patriotisme au vainqueur de Verdun !), le chef de l’État a renoncé – et les maréchaux Joffre et Galliéni, non enterrés aux Invalides, ont ainsi été ensevelis dans le même opprobre que Philipe Pétain !

Se soumettre aux diktats de la politique politicienne – et spécialement de l’extrême gauche – est extrêmement périlleux pour la vérité historique ! Et c’est même dangereux pour la politique, puisqu’ainsi, M. Macron a perdu sur tous les tableaux !

Guillaume de Thieulloy pour les4verites.com


Sur le même thème lire aussi:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal