Revue de presse - Peuple de France: "Classes laborieuses": Marine Le Pen accuse Macron de traiter les "gilets jaunes" avec mépris

lundi 26 novembre 2018

"Classes laborieuses": Marine Le Pen accuse Macron de traiter les "gilets jaunes" avec mépris

La présidente du Rassemblement national a réitéré son soutien au mouvement.
La présidente du Rassemblement national a réitéré son soutien au mouvement.


Marine Le Pen a appelé dimanche soir Emmanuel Macron à "répondre" concrètement aux attentes des gilets jaunes qu'elle dit soutenir "plus que jamais", mais pas par un "machin écologique" ou une "prime à la transition des chaudières".


"C'est le peuple, ce mouvement des gilets jaunes, Est-ce que je le soutiens? Oui, évidemment, plus que jamais puisque le président Emmanuel Macron refuse de leur répondre", a lancé la présidente du Rassemblement national sur LCI. "J'appelle le gouvernement à répondre, et pas par un espèce de machin écologique ou avec des primes qui ne seront qu'une partie de ce qu'on demande aux Français de dépenser pour une transition qu'on leur impose de faire à une vitesse insoutenable", a ajouté la députée du Pas-de-Calais.

Macron accusé de traiter les gilets jaunes avec "mépris"


Elle a accusé Emmanuel Macron de traiter les "gilets jaunes" avec mépris, notamment lorsqu'il a dit vouloir "apporter une réponse claire à nos classes moyennes et nos classes laborieuses"

"Classes laborieuses, j'adore", a repris de volée Marine Le Pen. "Je pense que la prochaine fois on aura droit aux 'gueux'".

[...]

En savoir plus sur bfmtv.com


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal