Revue de presse - Peuple de France: Bordeaux : L’église Sainte Croix vandalisée. Le silence assourdissant des autorités publiques

dimanche 11 novembre 2018

Bordeaux : L’église Sainte Croix vandalisée. Le silence assourdissant des autorités publiques

Située le long des quais de Bordeaux, près de la gare Saint Jean, l’église Saint Croix est régulièrement victime de dégradations, dans ce quartier à forte composante immigrée.
Située le long des quais de Bordeaux, près de la gare Saint Jean, l’église Saint Croix est régulièrement victime de dégradations, dans ce quartier à forte composante immigrée.

Mais ce mercredi 07 Novembre, c’est un véritable acte de vandalisme qui a touché ce lieu de culte construit à la fin du XIème siècle.


Dans un communiqué de presse, la paroisse précise : « L’église Sainte Croix de Bordeaux a été vandalisée mercredi 7 novembre entre 15h et 17h. Plus de 40 chaises réduites en miettes, tables et présentoirs renversés. Le Père Bruno Tantini « déplore avec douleur ces actes de vandalisme qui obligent à fermer l’église Ste Croix pour le moment. Je prie afin que Dieu touche le cœur des auteurs de ces profanations. Nous espérons pouvoir célébrer à nouveau dans cette église. Nous prions la Providence de nous donner les moyens de racheter de quoi remplacer le mobilier inutilisable. Une prière de réparation aura lieu dimanche 11 au début de la messe qui sera célébrée à Sainte Croix à 9h30. Venez nombreux ! ».

Très peu de responsables politiques ont réagi à cette profanation. Le nouveau responsable des jeunes républicains, Matthieu Louves se dit « scandalisé par cet acte christianophobe dont l’Abbatiale Sainte-Croix de Bordeaux a été la victime mercredi soir. Malheureusement ces actes haineux augmentent aujourd’hui en France et cela de façon exponentielle. Rappel : attaquer les églises c’est s’en prendre à un des fondements de la France. Quand réagirons-nous réellement ? ». La fédération locale de Debout la France (le parti de Nicolas Dupont Aignan) dénonce « cet acte de vandalisme qui malheureusement est de plus en plus fréquent au sein de nos église ».

Le silence est assourdissant du côté de la mairie de Bordeaux, des autorités publiques, et des associations dites « anti racistes ». Un silence dénoncé par de nombreux internautes qui dénoncent un deux poids deux mesures. Un tel acte envers une synagogue ou une mosquée aurait en effet provoqué un tourbillon médiatique !

Source: infos-bordeaux.fr

Sur le même thème lire aussi:

➜ Crachats, hosties piétinées : une église profanée à Fenay

➜ Encore une église vandalisée...Dans l’indifférence quasi générale !

➜ La christianophobie se propage à petit feu

➜ 5 actes christianophobes par semaine en France en 2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal