Revue de presse - Peuple de France: Augmenter les taxes sur le carburant, c'est pour "libérer" les Français, plaide Edouard Philippe

vendredi 16 novembre 2018

Augmenter les taxes sur le carburant, c'est pour "libérer" les Français, plaide Edouard Philippe

Intervenant ce mercredi 14 novembre sur "RTL Matin", le Premier ministre Edouard Philippe a confirmé que la hausse des taxes sur le carburant serait maintenue malgré la fronde des "gilets jaunes", plaidant un moyen de "libérer" le bon peuple de sa "dépendance" au pétrole, dont il concède pourtant que c'est… l'Etat qui en est responsable.
Intervenant ce mercredi 14 novembre sur "RTL Matin", le Premier ministre Edouard Philippe a confirmé que la hausse des taxes sur le carburant serait maintenue malgré la fronde des "gilets jaunes", plaidant un moyen de "libérer" le bon peuple de sa "dépendance" au pétrole, dont il concède pourtant que c'est… l'Etat qui en est responsable.

"l’État a placé les Français dans une situation de dépendance à une énergie à la fois chère, étrangère et polluante", il assume "notre objectif : permettre aux Français, progressivement, en les accompagnant, de se libérer de cette dépendance".




Voilà donc l'argument massue du gouvernement : la hausse des taxes doit "libérer" les Français. Lesquels ne manqueront pas de relever que pendant qu'une taxe libératoire frappe ainsi les petits propriétaires de voiture, c'est la logique inverse qui avait été choisie dès le début du quinquennat pour "libérer" les plus riches : la suppression de la majeure partie de l'impôt sur la fortune (ISF) ! Deux poids, deux mesures.

[...]

En savoir plus sur marianne.net


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal