Revue de presse - Peuple de France: «Wallah on baise les condés» : une vidéo de jeunes insultant des policiers fait le tour du web

mercredi 17 octobre 2018

«Wallah on baise les condés» : une vidéo de jeunes insultant des policiers fait le tour du web

Une association policière dénonce les violences commises contre les membres des forces de l'ordre et oppose aux revendications «anti-flics» le calme olympien d'un équipage policier copieusement insulté lors d'un contrôle, vidéo virale à l'appui.
Une association policière dénonce les violences commises contre les membres des forces de l'ordre et oppose aux revendications «anti-flics» le calme olympien d'un équipage policier copieusement insulté lors d'un contrôle, vidéo virale à l'appui.

Ce 17 octobre, l'association policière Mobilisation des policiers en colère (MPC) a décidé de publier sur ses pages Facebook et Twitter une vidéo non-datée tournée en pleine nuit lors d'un contrôle policier à Champigny-sur-Marne dans le quartier sensible des Boullereaux.

A l'image, on peut voir des jeunes qui insultent les policiers dans l'exercice de leurs fonctions alors qu'ils procèdent manifestement à un contrôle routier. L'individu qui filme les membres des forces de l'ordre les invective : 

«Voici une salope, sale pute, retourne-toi si tu es un homme, espèce de pute, montre un peu ta tête si tu es un homme, pétasse, sale pute.»

Un autre individu lève son majeur et proclame devant le contingent policier : 

«Nous, on nique les condés», puis : «Wallah on dirait un éducateur, wallah. Nous, on baise les condés.» S'ensuivent des ricanements et cette légende symptomatique à l'écran : «Boullereaux Champigny 94, ici les conder y fond pas les fou [sic]».

Dans une publication Facebook, l'association policière assume son intention de publier la vidéo et explique : «Ces jeunes ne sont ni harcelés, ni humiliés, ni contrôlés au faciès. Ces jeunes ne sont pas des victimes. Seulement cette fois leur publication peut être rendue publique, seulement cette fois nous espérons qu’ils assumeront, et que le peuple nous comprendra.»



[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

Sur le même thème lire aussi:


1 commentaire:

  1. Je vous comprends personne ne prend vos réclamation en compte comment voulez vous être crédible après cela. L'anarchie est en route mais CHUT il ne faut pas faire de vagues voilà le mot de nos élus

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal