Revue de presse - Peuple de France: Video. «Le racisme anti-Blancs n'existe pas» : un sociologue fait polémique sur un média public

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

vendredi 12 octobre 2018

Video. «Le racisme anti-Blancs n'existe pas» : un sociologue fait polémique sur un média public

Le morceau de rap ultraviolent de Nick Conrad a relancé la polémique sur la pertinence de la notion de racisme anti-Blancs. La radio publique s'est penchée sur la question pour relayer l'idée que cette notion n'a «aucun sens en sciences sociales».
Le morceau de rap ultraviolent de Nick Conrad a relancé la polémique sur la pertinence de la notion de racisme anti-Blancs. La radio publique s'est penchée sur la question pour relayer l'idée que cette notion n'a «aucun sens en sciences sociales».

Existe-t-il un racisme anti-Blancs ? Ce n'est pas l'opinion du sociologue Eric Fassin, invité des Idées claires le 10 octobre.

"Est-ce qu'on a besoin d'appeler ça du racisme, quand bien même on me dirait "sale blanc" ?"

L'émission, hebdomadaire co-produite par les médias publics France Info et France Culture, se donne pour mission de «lutter contre les désordres de l'information, des fake news aux idées reçues». Ce 10 octobre, Les Idées claires se posaient donc la question : «Le racisme anti-Blancs existe-t-il ?» En introduction Eric Fassin, professeur de sociologie à l'université Paris-VIII y a répondu d'emblée : «Le racisme anti-Blancs n'existe pas, ça n'a aucun sens pour les sciences sociales.» Admettant qu'«on en parle beaucoup dans le débat public», le chercheur estime que la notion n'a rien de scientifique, tout en concédant qu'il y a des «insultes» et des «agressions». «Est-ce qu'on a besoin d'appeler ça du racisme, quand bien même on me dirait "sale blanc" ?», poursuit encore Eric Fassin affirmant que les sciences sociales étaient très attentives à ce que le discours d'«extrême droite» ne passe pas.




Comme le souligne le média public, la question du racisme anti-Blancs s'est réinvitée dans le débat à l'occasion du tollé suscité fin septembre par le clip du rappeur Nick Conrad. «Pendez les Blancs», y scandait, en musique, l'artiste, jusque-là pratiquement inconnu, encourageant également à «tuer les bébés blancs». Face à la tempête médiatique, Nick Conrad s'était défendu en expliquant qu'il avait voulu «inverser les rôles de l'homme blanc et de l'homme noir».

Le raisonnement d'Eric Fassin, qui a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux, n'a pas échappé à la présidente du Rassemblement national (RN, ex-Front national) Marine Le Pen. «Cette désinformation vous est offerte par vos impôts», a-t-elle lâché le même jour sur Twitter.

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

Sur le même thème lire aussi:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi