Revue de presse - Peuple de France: Le Sénat adopte une proposition de loi anti-Black blocs

jeudi 25 octobre 2018

Le Sénat adopte une proposition de loi anti-Black blocs

Le Sénat a adopté le 23 octobre, en réponse au phénomène des «black blocs», une proposition de loi de droite visant à «prévenir et sanctionner les violences lors des manifestations». Un texte dénoncé à gauche comme attentatoire aux libertés.
Le Sénat a adopté le 23 octobre, en réponse au phénomène des «black blocs», une proposition de loi de droite visant à «prévenir et sanctionner les violences lors des manifestations». Un texte dénoncé à gauche comme attentatoire aux libertés.

Le texte du chef de file des sénateurs Les Républicains (LR) Bruno Retailleau, visant à «prévenir et sanctionner les violences lors des manifestations», a été voté en première lecture au Sénat le 23 octobre, à main levée, avec les voix LR, centristes, et indépendants. Les groupes socialiste (PS), CRCE (à majorité communiste) et La République en marche (LREM) ont voté contre.

«Bien davantage que de casseurs de vitrines, il s'agit en fait de briseurs de République», a fait valoir Bruno Retailleau. «Eh bien la République doit briser ces groupes», a-t-il lancé, jugeant qu'«aujourd'hui la loi est trop faible».

Lors de la manifestation parisienne du 1er mai, «1 200 Black blocs se sont infiltrés» dans les cortèges officiels, a rappelé le rapporteur LR Catherine Troendlé.

«Il ne s’agit en aucun cas de porter atteinte à la liberté de manifester mais, au contraire, d’en garantir le libre exercice», a-t-elle assuré.

«Cette proposition de loi rogne clairement sur les libertés publiques, notamment sur liberté de manifester», a affirmé la présidente du groupe CRCE, Eliane Assassi.

«Nous craignons que le remède s'avère pire que le mal», a déclaré Jerôme Durain (PS), tandis que Thani Mohamed Soilihi (LREM) jugeait que le texte «présente encore des risques importants pour les libertés individuelles».

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal