Revue de presse - Peuple de France: Seine-Saint-Denis: viols et coups de ciseaux aux cris de « Allahu akbar » dans l'indifférence des médias

mercredi 17 octobre 2018

Seine-Saint-Denis: viols et coups de ciseaux aux cris de « Allahu akbar » dans l'indifférence des médias

Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) – Dans la nuit de vendredi à samedi, 8 voyous, des mineurs âgés de 14 à 16 ans, ont été mis en examen pour un viol en réunion sur une jeune fille de la cité.
Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) – Dans la nuit de vendredi à samedi, 8 voyous, des mineurs âgés de 14 à 16 ans, ont été mis en examen pour un viol en réunion sur une jeune fille de la cité.

Cela s’est passé dans la cage d’escalier de l’immeuble. Ce viol s’est accompagné de violences ayant entraîné plus de huit jours d’I.T.T. (Incapacité Temporaire totale de Travail).


Cinq mineurs ont été incarcérés pour participation active au viol et les trois autres remis en liberté, sous contrôle judiciaire, pour y avoir assisté.

La Courneuve, toujours en Seine-Saint-Denis, dans la nuit de dimanche à lundi, vers 2 h 30, à proximité de la gare du RER, un individu, dont on ne connaît ni l’identité ni les origines, a tenté de pénétrer dans un pavillon en escaladant le portail. Mis en fuite par le propriétaire, il s’est éloigné et a agressé un homme à l’aide d’une paire de ciseaux, le blessant grièvement au niveau du cou, puis l’a frappé avec une poubelle qui se trouvait là, tout en hurlant « Allahu akbar ».

La malheureuse victime a réussi à s’échapper et a pu se rendre dans un commissariat et donner le signalement de son agresseur avant de s’effondrer.

Transportée à l’hôpital, son pronostic vital est engagé.

L’agresseur a été interpellé quelques instants plus tard par la BAC (Brigade anti-criminalité) alors qu’il criait toujours « Allahu akbar » et avait les mains ensanglantées.

Il était, paraît-il, sous l’emprise de l’alcool !

Il sera poursuivi pour tentative d’homicide et apologie du terrorisme.

Quand ce n’est pas un « déséquilibré », c’est forcément un « alcoolique » !

Aubervilliers, encore en Seine-Saint-Denis, dimanche soir, vers 22 h 30, un individu a foncé sur des piétons avec sa camionnette.

Après une course-poursuite, au cours de laquelle il a foncé également sur les policiers et percuté un véhicule de police, sa voiture a pu être « stoppée » à Saint-Denis.

Il a pu être maîtrisé, non sans avoir essuyé plusieurs coups de feu de fusils à pompe et de Sig-Sauer.

Blessé au bras, ses jours ne sont pas en danger.

Un policier a été également blessé plus légèrement.

Manuel Gomez


Sur le même thème lire aussi:





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal