Revue de presse - Peuple de France: Marks & Spencer vend des voiles islamiques pour fillettes et déchaîne la colère des Britanniques

samedi 13 octobre 2018

Marks & Spencer vend des voiles islamiques pour fillettes et déchaîne la colère des Britanniques

Royaume-Uni – La chaîne de magasins Marks & Spencer suscite une vive polémique après avoir mis en vente sur sa page « Équipement de base pour l’école » des voiles islamiques pour fillettes.
Royaume-Uni – La chaîne de magasins Marks & Spencer suscite une vive polémique après avoir mis en vente sur sa page « Équipement de base pour l’école » des voiles islamiques pour fillettes. 

La direction de la firme tente de se défendre en déclarant que ses hijabs font partie d’un uniforme scolaire pour jeunes filles musulmanes et correspondent à une demande d’un  «certain nombre d’écoles ».‎


Les réseaux sociaux s’emballent et de nombreux appels au boycott y ont été lancés.‎

Source: medias-presse.info

Traditionnellement multiculturaliste, le Royaume-Uni n'a pas voté comme la France de loi interdisant le port de signes religieux à l'école. En 2017, le Sunday Times avait mené une étude sur 800 établissements, révélant que 18% d'entre eux incluaient le hijab parmi la liste des uniformes autorisés à partir de l'âge de 5 ans. Ce sont donc plusieurs milliers d'écoles primaires britanniques qui permettent le port du voile islamique par les fillettes, une tendance qui inquiète nombre de professeurs et de parents s'alarmant d'une forme de séparatisme exercée à l'encontre de petites musulmanes dès leur plus jeune âge.

Les explications de Marks & Spencer n'ont donc pas empêché de nombreux Britanniques de s'indigner, estimant que l'enseigne se rendait complice de l'enfermement de jeunes fillettes. L'intervention la plus remarquée a été celle de Maajid Nawaz : aujourd'hui présentateur radio, cet homme de 40 ans a autrefois été membre d'un groupe islamiste, ce qui lui a valu de passer cinq années en prison. Il a ensuite fondé Quilliam, un think tank de lutte contre l'islamisme. "On dit aux jeunes filles qu'il est 'immodeste' de montrer leur chevelure, s'est-il insurgé sur la radio LBC. Le hijab est encore imposé aux femmes par la loi en Iran et en Arabie saoudite. C'est de l'apartheid de genre. Marks & Spencer est libre de vendre des t-shirts avec des drapeaux confédérés, mais je parie qu'ils ne le feront jamais". Le militant a également affirmé que le magasin avait "le droit de choisir le profit plutôt que les valeurs" mais qu'il était de son droit à lui de "les couvrir de honte de faire cela".

[...]

En savoir plus sur : marianne.net

Sur le même thème lire aussi:

➜ Royaume-Uni : trois immigrés turcs filmés tout sourire après avoir violé une adolescente

➜ Royaume-Uni: Un demandeur d’asile menace de commettre un attentat contre des Blancs s’il n’obtient pas sa régularisation

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal