Revue de presse - Peuple de France: Remaniement : quand les nouveaux ministres critiquaient Emmanuel Macron

jeudi 18 octobre 2018

Remaniement : quand les nouveaux ministres critiquaient Emmanuel Macron

Après l'annonce du remaniement ministériel, certains médias ont exhumé de vieilles déclarations de Didier Guillaume, Marc Fesneau et Franck Riester.
Après l'annonce du remaniement ministériel, certains médias ont exhumé de vieilles déclarations de Didier Guillaume, Marc Fesneau et Franck Riester.

Ce nouveau gouvernement compte ainsi huit nouveaux entrants, parmi lesquels l'ex-Républicain Franck Riester, nommé ministre de la Culture, le chef de file des députés MoDem Marc Fesneau, ministre des Relations avec le Parlement, et le sénateur ex-socialiste Didier Guillaume qui remplace Stéphane Travert à l'Agriculture. D'un bord politique différent d'Emmanuel Macron, les trois hommes ont par le passé critiqué le chef de l'État. 


En novembre 2016, lors de la campagne présidentielle, Didier Guillaume, alors futur directeur de campagne de Manuel Valls, fustigeait la décision d'Emmanuel Macron de ne pas se soumettre à la primaire de gauche.


"Le vainqueur de la primaire fera plus de voix que de personnes aux meetings d'Emmanuel Macron", raillait-il également en janvier 2017.


Le nouveau ministre des Relations avec le Parlement, proche de François Bayrou, ne s'est également pas toujours montré tendre avec Emmanuel Macron, surtout lorsqu'il était ministre de l'Économie (2014-2016). Il estimait notamment que la loi Macron n'était pas "une révolution". 




Ancien cadre des Républicains, Franck Riester est devenu soutien "constructif" de la majorité après l'élection d'Emmanuel Macron, en tant que chef de file du parti Agir à l'Assemblée. Avant ça, le député de Seine-et-Marne ne semblait néanmoins pas convaincu par le locataire de Bercy.





[...]

En savoir plus sur actu.orange.fr

Sur le même thème lire aussi:

➜ Remaniement gouvernemental : 6 Français sur 10 se disent insatisfaits selon un sondage

➜ Quand la nouvelle secrétaire d'Etat à l'Ecologie vantait les mérites de l'huile de palme

1 commentaire:

  1. de vritables girouette polotichiennes,seul le fric les motive ,tous de minables opportunistes profiteurs

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal