Peuple de France : Cinq millions de personnes vivent dans la pauvreté en France selon l’Observatoire des inégalités

vendredi 12 octobre 2018

Cinq millions de personnes vivent dans la pauvreté en France selon l’Observatoire des inégalités

Le "Rapport sur la pauvreté en France" de l’Observatoire des inégalités montre que le nombre de personnes pauvres a augmenté entre 2006 et 2016
Le "Rapport sur la pauvreté en France" de l’Observatoire des inégalités montre que le nombre de personnes pauvres a augmenté entre 2006 et 2016

Le nombre de personnes en situation de pauvreté a augmenté au cours des dix dernières années mais s’est stabilisé plus récemment : voilà l’enseignement principal du "rapport sur la pauvreté" publié ce jeudi par l’Observatoire des inégalités. En considérant que la pauvreté concerne les personnes touchant moins de 50% du revenu médian, soit moins de 855 euros par mois, l’organisme montre qu’entre 2006 et 2016, le nombre de personnes pauvres est passé de 4,4 millions à 5 millions. En pourcentage de la population, cela signifie une augmentation de 7,3% à 8%.

CRÉDIT PHOTO : OBSERVATOIRE DES INÉGALITÉS

La précarité touche en premier lieu la jeunesse : selon le rapport, 35% des personnes pauvres sont âgées moins de 20 ans et 50% ont moins de 30 ans.

Plus d’un enfant sur dix vit ainsi sous le seuil de pauvreté, "du fait du bas revenu de leurs parents", tandis que cette situation concerne également 12% des "jeunes adultes" (20–29 ans).

[...]

En savoir plus sur sudouest.fr

Sur le même thème lire aussi:




1 commentaire:

  1. Et pendant ce temps là,des milliers et des milliers d'immigrés la plupart illégaux,percoivent des sommes mensuelles,logés et nourris gratuitement au frais du pauvre contribuable. Non seulement cette situation anti nationale,est déplorable,mais de plus,ils foutent le bordel,chez nous,osant se plaindre de la nourriture qui ne leur convient pas. Macron honte à vous. Deux ans en arriére vous annonciez à la télé qu'avant la fin de l'année vous ne vouliez plus voir un Francais dans la rue.Refuser la priorité aux Francais qui eux,ont cotisé toute leur vie est ignoble,et honteux.Vous etes le fossoyeur de la France. Vivement les européennes pour vous botter le cul avec des bottes de sept lieues.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi