Revue de presse - Peuple de France: Prison avec sursis requise contre le maire qui avait menacé avec un sabre des gens du voyage

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

jeudi 11 octobre 2018

Prison avec sursis requise contre le maire qui avait menacé avec un sabre des gens du voyage

Alcoolisé, muni d'un katana et d'une étoile de shérif, le maire de Wissous Richard Trinquier avait menacé des gens du voyage installés sur le parking d'une crèche en construction. Une amende de 1 500 euros et de la prison avec sursis ont été requis.
Alcoolisé, muni d'un katana et d'une étoile de shérif, le maire de Wissous Richard Trinquier avait menacé des gens du voyage installés sur le parking d'une crèche en construction. Une amende de 1 500 euros et de la prison avec sursis ont été requis.

Le parquet d'Evry (Essonne) a requis le 10 octobre une peine de quatre mois d'emprisonnement avec sursis à l'encontre du maire Debout la France de Wissous, Richard Trinquier, pour avoir menacé des gens du voyage avec un sabre japonais.

Le ministère public a également requis une amende de 1 500 euros à l'encontre de l'édile. «Vous avez donné à la fonction que vous exercez un côté guignolesque», a tancé le procureur.

Les faits s'étaient déroulés début avril lorsqu'une dizaine de caravanes s'étaient installées sur le parking d'une crèche en construction de cette ville de la banlieue parisienne de 8 000 habitants. 

Alors que la police municipale tentait de négocier une solution de relogement, en fin de journée, Richard Trinquier, alcoolisé, s'était rendu sur les lieux. Gilet pare-balles sur le dos, étoile de shérif siglée «police» accrochée à sa veste, il avait exhibé un katana d'un mètre de long avec lequel il aurait menacé des contradicteurs.

Son avocat, Gilles-William Goldnadel, a loué un «homme d'honneur», un «maire valeureux» qui se «donne corps et âme pour 500 euros [ses revenus en tant que maire]».

Le jugement est attendu le 21 novembre.

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi