Revue de presse - Peuple de France: Les prélèvements obligatoires ont franchi la barre des 1.000 milliards en France

samedi 13 octobre 2018

Les prélèvements obligatoires ont franchi la barre des 1.000 milliards en France

Les impôts et cotisations sociales ont atteint 1.038 milliards d'euros en 2017.
Les impôts et cotisations sociales ont atteint 1.038 milliards d'euros en 2017.

C'est un chiffre qui relativise les 6 milliards d'euros de baisses d'impôts mises en avant par le gouvernement dans le projet de budget pour 2019 . Les entreprises et les ménages paient désormais plus de 1.000 milliards de prélèvements obligatoires chaque année. Plus précisément, la somme des impôts et des cotisations sociales a atteint 1.038 milliards en 2017, selon le rapport du député Joël Giraud (LREM) sur le projet de budget, publié ce vendredi soir. Malgré les baisses d'impôts annoncées ( taxe d'habitation , fiscalité du capital, baisses de cotisation), les prélèvements obligatoires vont continuer d'augmenter en 2018 en valeur absolue, pour se situer autour de 1.057 milliards d'euros, puis à nouveau en 2019, à 1.070 milliards d'euros.

Il n'empêche que la progression sur une quinzaine d'années est spectaculaire. En 2002, l'Etat, les collectivités locales et les organismes de Sécurité sociale percevaient 670 milliards. En 2007, c'était 821 milliards. Rapportés au PIB, les prélèvements obligatoires dépassent depuis 2013 les 44 %, alors qu'ils se situaient autour de 42 % au début des années 2000. Avec le Danemark, la France figure parmi les pays de l'OCDE où les acteurs économiques sont les plus imposés..

Les 1.000 milliards de prélèvements sont concentrés sur six d'entre eux. Hormis les cotisations sociales, qui pèsent 385 milliards, le premier impôt est la TVA, avec 160 milliards de recettes réparties entre l'Etat, les régions et les administrations de Sécurité sociale. Vient ensuite la CSG-CRDS, à 107 milliards d'euros, et dont la progression a été vertigineuse ces 20 dernières années . Non seulement son taux a été augmenté, mais son champ d'application a été élargi d'année en année, aux revenus du capital notamment. D'ailleurs, les comptes de la Sécurité sociale montrent que la CSG a frôlé la barre symbolique des 100 milliards de recettes en 2017. Ce seuil sera largement franchi en 2018 (125 milliards de prévisions) en raison de la hausse de la CSG décidée par Emmanuel Macron.

[...]

En savoir plus sur lesechos.fr

Sur le même thème lire aussi:





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal