Revue de presse - Peuple de France: Pendant sa cavale, Rédoine Faïd se serait déguisé en femme voilée pour passer inaperçu

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

mercredi 3 octobre 2018

Pendant sa cavale, Rédoine Faïd se serait déguisé en femme voilée pour passer inaperçu

Caché à Creil, Rédoine Faïd se grimait en femme voilée quasi intégralement pour échapper aux soupçons, selon plusieurs médias. L'appartement dans lequel il s'était réfugié, suspecté d'être une cache salafiste, a mené les enquêteurs jusqu'à lui.
Caché à Creil, Rédoine Faïd se grimait en femme voilée quasi intégralement pour échapper aux soupçons, selon plusieurs médias. L'appartement dans lequel il s'était réfugié, suspecté d'être une cache salafiste, a mené les enquêteurs jusqu'à lui.

Si son évasion dans un hélicoptère détourné a été qualifiée de spectaculaire, les tactiques de Rédoine Faïd pour échapper à la vigilance policière sont tout aussi rocambolesques.
Le fugitif et ses complices avaient pris l'habitude de se déguiser en femmes voilées de façon quasi intégrale, lorsqu'ils sortaient du deux-pièces de Creil qui leur servait de planque, selon des informations rapportées notamment par LCI.

Un autre motif que la présence du braqueur multirécidiviste avait conduit les enquêteurs à surveiller de près cet appartement situé au quatrième étage d'un immeuble du quartier HLM du Moulin. Suspecté d'abriter une cellule salafiste en raison du profil de sa locataire, il était dans le viseur des autorités sans même que la cavale de Rédoine Faïd ne lui soit associée. Mais la filature a convaincu en quelques jours les enquêteurs que le braqueur s'y trouvait. Les voisins en revanche n'y avaient vu que du feu.



Rédoine Faïd a été arrêté sans heurts à 4h du matin, ainsi que six autres personnes dont son frère, deux neveux et une femme, grâce à l'intervention d'une cinquantaine de policiers de la Brigade de recherches et d'intervention (BRI) et de l'Office central de lutte contre le crime organisé. Des armes à feu ont été retrouvées dans l'appartement.

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi