Revue de presse - Peuple de France: Paris: Agressions, vols, la situation est devenue invivable à Barbès. Les riverains n’en peuvent plus

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

lundi 1 octobre 2018

Paris: Agressions, vols, la situation est devenue invivable à Barbès. Les riverains n’en peuvent plus

Les riverains, quelles que soient leur nationalité et leurs origines, n’en peuvent plus, c’est devenu invivable.
Les riverains, quelles que soient leur nationalité et leurs origines, n’en peuvent plus, c’est devenu invivable.

Même le kiosque à journaux, au pied du métro « Barbès », tenu depuis 42 ans par le père puis par son fils, Samir Lebcher, a fini par baisser son rideau. Peur, lassitude, impossibilité d’exercer sereinement au milieu des dealers, des vendeurs à la sauvette, de la contrebande et, ce qui est bien pire, de la multiplication des agressions, des vols à l’arraché.
« Il a jeté l’éponge », explique un riverain du boulevard de la Chapelle, « on le comprend ! »

Pourtant ce quartier du 18e arrondissement est placé en ZSP (zone de sécurité prioritaire) depuis 2012 et les forces de l’ordre ne ménagent pas leurs efforts, mais « à l’impossible nul n’est tenu ».

8 790 faits délictueux (délinquance sur la voie publique), une progression de plus de 12 % (520 interpellations, 6 800 amendes et 76 tonnes de marchandises saisies).

Il ne manquait plus que la centaine de « mineurs isolés » illégaux qui sévissent dans ces deux arrondissements du nord de Paris, agressant, volant, trafiquant, etc.

La peur s’est installée, les personnes âgées évitent de sortir et rentrent dès que le jour tombe, ce qui n’empêche pas les agressions quotidiennes.

La situation devient explosive, après un été infernal, pour les habitants pourtant habitués au pire depuis des années : règlements de comptes entre bandes rivales de trafiquants, commerces et kiosques cambriolés et vandalisés, même l’association « SOS la Chapelle » a décidé de boycotter les prochaines réunions de la ZSP.

Manuel Gomez

Sur le même thème:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi