Revue de presse - Peuple de France: Le nouveau monde de Macron, c’est l’enfer fiscal pour les Français !

samedi 20 octobre 2018

Le nouveau monde de Macron, c’est l’enfer fiscal pour les Français !

Pas une semaine sans que les Français découvrent avec anxiété une énième hausse des taxes et subissent un nouveau coup de massue fiscal.
Pas une semaine sans que les Français découvrent avec anxiété une énième hausse des taxes et subissent un nouveau coup de massue fiscal.

En un an et demi, Emmanuel Macron a usé et déjà abusé de ce racket organisé qui a accéléré le déclassement social des classes moyennes et populaires et confronté les plus fragiles de nos compatriotes à une insécurité économique permanente.
En 2017, les prélèvements obligatoires ont dépassé pour la première fois la barre des 1000 milliards d’euros !

L’énumération donne le vertige ; hausse de la CSG, baisse des APL, hausse vertigineuse du prix des carburants, du timbre, du tabac, du forfait hospitalier, rabotage planifié des pensions de réversion, refonte du calcul de l’allocation pour le handicap, installation de péages urbains dans les grandes villes, probable prolongement des lucratives concessions aux sociétés d’autoroute et désormais nouvelle hausse des tarifs réglementés du gaz de 5.4% au 1er novembre.

Une hausse continue faisant suite à celle déjà imposée de 3% le 1er octobre et portant l’augmentation pour les 4.5 millions de Français concernés à près de 17% depuis le début de l’année !

Ces tarifs réglementés qui permettent aux foyers les plus modestes d’échapper à la voracité des marchés concurrentiels et qui constituent un garde-fou essentiel pour préserver les intérêts et le pouvoir d’achat des consommateurs, sont clairement la cible de ceux qui veulent les voir purement et simplement disparaître au premier rang desquels, les commissaires de la Commission européenne.

Rappelons en effet, que ces hausses régulières sont la traduction dans les faits des injonctions de l’Union européenne et de ses diktats de libéralisation et de dérégulation sauvage du marché de l’énergie.

C’est là également la traduction la plus cynique des politiques d’austérité et de privation appliquées avec une rigueur brutale à ceux que le pouvoir macroniste considèrent comme des pompes à fric tout en leur demandant de cesser de se plaindre.

Non seulement les hausses des tarifs du gaz doivent être immédiatement abandonnées, mais l’exigence de solidarité nationale et l’obligation de justice sociale envers les plus fragiles de nos compatriotes, impliquent une baisse de 5% de ces tarifs.

Communiqué de presse de Marine Le Pen


Sur le même thème lire aussi:



1 commentaire:

  1. C'est bien cela !Nous sommes gouvernés par un dictateur incompétent et nous sommes complètement asphyxiés par toutes ces augmentations, tous les jours une nouvelle hausse.


    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal