Revue de presse - Peuple de France: « Montpellier capitale de la pédale », la campagne d’EELV jugée homophobe

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

jeudi 11 octobre 2018

« Montpellier capitale de la pédale », la campagne d’EELV jugée homophobe

La nouvelle campagne de communication d’Europe Ecologie Les Verts passe très mal à Montpellier.
Photo: @EELVMontpellier (Twitter)
La nouvelle campagne de communication d’Europe Ecologie Les Verts passe très mal à Montpellier. 

Le slogan « Montpellier capitale de la pédale » de cette campagne pour la promotion du vélo en ville, a été jugée homophobe et maladroite par certains élus.


« Montpellier capitale de la pédale », une communication « plus que douteuse »

Mais qu’est-ce qui a bien pu se passer dans la tête des militants montpelliérains d’Europe Écologie Les Verts ? Ce mardi matin, ils ont lancé une campagne de communication sur l’utilisation du vélo en ville, Montpellier étant, une des villes les moins bien équipées dans ce domaine.

Mais pour faire passer leur message, les militants écologistes n’ont rien trouvé de mieux que d’ajouter à un panneau « Montpellier » à l’entrée de la ville la mention « capitale de la pédale ». Un terme qui a été jugé comme « homophobe » et qui a transformé la campagne de promotion en une polémique dans une ville connue pour être particulièrement « gay friendly ».

Pour le conseiller départemental et conseiller municipal Jérémie Malek, « plus que douteuse, la communication d’Europe Ecologie Les Verts de Montpellier est un insupportable appel à la haine ! Montpellier est une ville où il fait bon vivre et jouer ainsi avec les mots stigmatise de façon outrancière la communauté LGBT. »



Même réaction du côté de SOS Homophobie :


« Faire passer la part du vélo dans les déplacements de 3% à 9% d’ici 2024 »

Au-delà de la polémique, EELV a lancé une campagne pour encourager l’usage du vélo dans les trajets quotidiens, en égratignant au passage la majorité municipale : « La Métropole et la Ville de Montpellier ne disposent d’aucune réelle politique cyclable. Depuis 2014, la Métropole de Montpellier n’a créé qu’une seule piste cyclable sur 200 mètres le long du Verdanson. Elle ne s’est dotée d’aucun objectif ni d’aucun budget spécifique. »

A Montpellier, la part du vélo dans ces trajets n’est que de 3 %. L’objectif affiché des écologistes serait de faire passer ce pourcentage à 9 % d’ici 2024.


Sur le même thème lire aussi:



2 commentaires:

  1. je pense que ce sont ceux qui associe le mot "pédale" aux gays qui ont des propos homophobes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord avec vous, les gens sont de plus en plus débiles et associent toujours tout et n'importe quoi. Nous ne pourrons plus bientôt évoquer les tapettes à souris ou à mouche sans être taxé d'homophobie. Je pense de plus que les associations genre SOS homophobie font plus de mal que de bien à la communauté LGBT et les stigmatisent bien plus que ne le font les auteurs de ce panonceau.

      Supprimer

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi