Revue de presse - Peuple de France: Le régime de Macron a déclaré une guerre totale aux automobilistes

jeudi 25 octobre 2018

Le régime de Macron a déclaré une guerre totale aux automobilistes

Je vous rappelle simplement quelles sont déjà toutes les mesures qui ont été prises contre les automobilistes depuis un an.
Je vous rappelle simplement quelles sont déjà toutes les mesures qui ont été prises contre les automobilistes depuis un an.

Que mes détracteurs se rassurent ! Je ne me suis pas fait prendre de nouveau sans ceinture en centre-ville à 20 km/h, je n’ai pas reçu encore de nouvelle amende et donc je dois en rester à 7 points de permis de conduire, si mes calculs sont bons.

Mais ce n’est pas parce que je ne suis pas touché personnellement que je vais me taire. Car ce qui est en train de se passer contre les automobilistes est une guerre totale dont il nous faut mesurer la portée et les conséquences.

Je vous rappelle simplement quelles sont déjà toutes les mesures qui ont été prises contre les automobilistes depuis un an. Ils ont d’abord limité la vitesse sur les départementales à 80 km/h, occasionnant dans certains départements une augmentation de 300 % du nombre de flashés.

Ils ont, au mois de mai 2018, s’alignant sur les directives européennes, renforcé les exigences du contrôle technique, ce qui en a, bien sûr, augmenté le coût.

Ils ont décidé, au nom de la défense de la sécurité des piétons, de retirer 6 points à tout automobiliste qui se ferait prendre à ne pas s’arrêter quand un piéton traverse la rue. Et même si ce piéton est à dix mètres quand il commence à traverser de l’autre côté de la chaussée et que vous passez sans occasionner le moindre risque, vous serez flashé par de nouveaux radars et paierez, en outre, une très lourde amende (135 euros). 6 points, c’est tout bonnement la moitié d’un permis de conduire, quand vous avez encore la chance d’avoir 12 points.

Ils se sont aussi distingués contre les conducteurs surpris à avoir dépassé les 0,5 gramme (un taux ridiculement bas). Vous devrez, dans ce cas, équiper votre voiture d’un système d’éthylotest qui l’empêchera de démarrer si vous avez bu un apéritif et deux verres de vin avant de prendre la route. Coût de l’opération : 1 300 euros, à la charge du conducteur, bien sûr.

Je vous rappelle qu’on n’a plus le droit de fumer au volant, plus le droit de boire un coup au volant, plus le droit de manger une banane au volant et plus le droit de fouiller dans la poche avant droite du conducteur, il paraît que tout cela pourrait perturber notre concentration. Bien sûr, plus le droit de toucher à son téléphone, même à l’arrêt d’un feu rouge, cela coûte très cher : 3 points et 135 euros.

Et bien sûr, ce que j’ai failli oublier le prix du carburant qui s’envole, encore davantage pour le diesel !

Mais comme si tout cela ne suffisait pas, trois mesures en quelques jours viennent de nous tomber dessus. D’abord, on nous annonce que le contrôle technique va devenir encore plus sévère à partir du 1er janvier prochain. Et toutes ces conneries au nom d’une prétendue lutte contre la pollution, comme toujours. Ce sont les voitures diesel, que l’État a un moment encouragées, qui seront les principales visées, avec un nombre de contre-visites (coûteuses) nécessaires très important déjà annoncé.

Autre mesure, sous l’impulsion d’Hidalgo qui a déjà interdit dans sa ville, suivie par des maires de la région lyonnaise, les voitures antérieures à 1998, nous aurons maintenant des péages à l’entrée des villes, comme au temps des rois ! 5 euros pour avoir le droit d’entrer dans Paris, et dans d’autres villes, et d’admirer le dépotoir qu’Hidalgo a fait de notre capitale. Les mauvais esprits ironiseront en disant que cela va occasionner des bouchons qui vont accentuer la pollution, mais l’argent n’a pas d’odeur, même pas celle du carburant.

Et puis, le délégué interministériel à la Sécurité routière va être content. Vous savez, Emmanuel Barbe, celui qui a réussi à se faire prendre en train de stationner sur un passage cycliste et qui nous a raconté que, grâce à nos routes pourries, il y avait moins de morts parce que les gens roulaient moins vite… Il a eu son petit cadeau de Noël ! Des radars puissants de chez puissant ! Capables, comme nous le disait hier Francis Vannier, de flasher 32 voitures en même temps ! 6 000 radars installés d’ici 2020. Fini le petit radar artisanal, on passe à de l’industriel : 4 mètres de hauteur, équipé en haute résolution. Grâce à lui, les flics sauront tout : pas seulement votre vitesse, mais vos dépassements, si vous avez bien votre ceinture, si vous avez touché à votre téléphone et si vous avez bien respecté l’arrêt au feu rouge. Gare à vous si vous doublez un tracteur qui roule à 20 à l’heure et que vous franchissez une ligne jaune avec une visibilité de 1 km, Big Radar va vous balancer. Gare à vous si vous ne respectez pas les distances de sécurité, un flash, une prune ! Gare à vous si vous vous arrêtez pour satisfaire un besoin urgent et que vous redémarrez sans avoir mis votre ceinture ! Balancé par Big Radar qui, du haut de ses 4 mètres, verra tout ! Gare à vous si vous avez votre téléphone au volant, avec Bluetooth, et que, sur une petite route, tout seul, vous appuyez sur votre portable pour prendre la communication ! Vu, et cafté ! Et gare à vous si vous dépassez le feu rouge de 50 centimètres ! Chopé !

Au point où on en est, je ne sais même pas si on aura encore le droit de passer gentiment la main sur la cuisse de notre épouse, ou d’une autre passagère, et si celle-ci pourra faire de même ! On va peut-être se faire également gauler, si j’ose dire !

Autre mauvaise nouvelle, nous étions dans une période où le nombre de radars détruits était passé de 100 à 400, lors des six premiers mois de 2018, ce qui nous confirme qu’il demeure, dans ce pays, d’irréductibles Gaulois.

Maintenant, cela va être plus difficile, à quatre mètres de haut, pour les tueurs de radars. Mais je fais confiance à l’imagination de mes compatriotes pour savoir résoudre cette petite difficulté avec toute la prudence que nécessite l’exercice.

Martin Moisan pour ripostelaique.com

Sur le même thème lire aussi:

1 commentaire:

  1. j'espere que ce premier elant de rage vat faire changer les choses mais dans la lancé pourquoi ne pas continuer pour tout le reste qui ne vat pas et virer ce con de macron qui nous fait chier et nous pourrit la vie sans oublier ce gouvernement de merde

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal