Revue de presse - Peuple de France: En visite à l'est, Macron lance un avertissement aux pays dérogeant aux principes de l'UE

vendredi 26 octobre 2018

En visite à l'est, Macron lance un avertissement aux pays dérogeant aux principes de l'UE

Au premier jour d'une visite à Bratislava et Prague, Emmanuel Macron a de nouveau vendredi lancé un avertissement aux pays qui ne respecteraient pas les principes de l'UE, en particulier la Pologne et la Hongrie.
Au premier jour d'une visite à Bratislava et Prague, Emmanuel Macron a de nouveau vendredi lancé un avertissement aux pays qui ne respecteraient pas les principes de l'UE, en particulier la Pologne et la Hongrie.

Dans une interview à quatre journaux tchèque, polonais, slovaque et hongrois, il a répété, comme l'an dernier, que "l'Europe n'est pas un supermarché" et s'est inquiété des positions anti-migrants et des dérogations aux principes du droit en Pologne et en Hongrie.


Une prise de position réaffirmée à sept mois des élections européennes, où le président français s'attend à un duel entre "progressistes" et nationalistes. 

Hongrie, Slovaquie, République tchèque et Pologne, réunis au sein du groupe de Visegrad, refusent catégoriquement une répartition obligatoire des migrants entre pays de l'UE. 

"Nous avons une exigence collective de cohérence et de solidarité. On ne peut bénéficier du budget européen sans admettre la solidarité en matière migratoire par exemple", a déclaré Emmanuel Macron.

Interrogé sur les propos du dirigeant hongrois Viktor Orban, qui le considère comme son principal adversaire pour les élections européennes, le président français a estimé que "la situation de l'Etat de droit en Hongrie connaît des développements préoccupants", avec des menaces sur l'équilibre des pouvoirs et le travail des ONG.

[...]

En savoir plus sur actu.orange.fr

Sur le même thème lire aussi:


3 commentaires:

  1. Qu'il s'occupe donc de la FRANCE qu'il est en train de faire mourir ; ce petit enarque minable et médiocre.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec vous. Nous perdons tous nos acquis sociaux et le pouvoir d'achat diminue. J'ai honte pour ceux qui ont voté pour ce soit disant président

      Supprimer
  2. Qu'il cesse de mépriser les français avant de donner des leçons aux autres

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal