Revue de presse - Peuple de France: Grenoble: Un groupe d’étudiants, dont un handicapé, agressé par une vingtaine d'individus

lundi 22 octobre 2018

Grenoble: Un groupe d’étudiants, dont un handicapé, agressé par une vingtaine d'individus

C’est la mère d’une des victimes qui nous a alertés quelques jours après les faits. Faits qui ont été confirmés, depuis, par les services de police grenoblois, lesquels avaient pu interpeller un suspect le soir même de l’agression. C’était le samedi 13 octobre au soir, peu avant 23 heures.
C’est la mère d’une des victimes qui nous a alertés quelques jours après les faits. Faits qui ont été confirmés, depuis, par les services de police grenoblois, lesquels avaient pu interpeller un suspect le soir même de l’agression. C’était le samedi 13 octobre au soir, peu avant 23 heures.

« Deux gosses, âgés de 12, 14 ans à peine, les ont accostés de façon agressive en s’adressant à la seule fille du groupe. Mon fils et ses amis les ont éconduits et ont ensuite poursuivi leur conversation en les ignorant ».


Une attitude qui aurait déplu aux deux adolescents. Quelques minutes plus tard, c’est une horde de dix à vingt jeunes hommes qui serait arrivée à leur demande et s’en serait immédiatement prise au groupe de copains, dont un est handicapé physique.

D’après le rapport de police, ce jeune hémiplégique a reçu un coup de bouteille sur la tête, deux de ses amis, frappés à coups de poing au visage, ont eu la lèvre supérieure fendue pour l’un, l’arcade sourcilière éclatée pour l’autre. Enfin, la dernière victime a été violemment projetée au sol.

Alertés ce soir-là pour une rixe, les policiers de la brigade anticriminalité avaient rapidement reçu le concours de leurs collègues de l’unité canine légère qui, à leur arrivée sur place, avaient vu les agresseurs se disperser et s’enfuir en courant. L’un d’eux avait néanmoins pu être interpellé à l’angle de la rue de Sault et de la rue Millet. Il était en possession d’un couteau et de quelques grammes de résine de cannabis. Cet homme de 21 ans avait alors été conduit à l’hôtel de police pour y être placé en garde à vue. Son dossier devait être transmis au parquet de Grenoble à l’issue de son audition en vue d’une ordonnance pénale.

[...]

En savoir plus sur ledauphine.com


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal