Revue de presse - Peuple de France: Brest: un mineur braque une arme sur le directeur du centre social

lundi 29 octobre 2018

Brest: un mineur braque une arme sur le directeur du centre social

Le centre social de Pontanézen, à Brest, a été le théâtre d’un nouvel acte d’insécurité. Un phénomène devenu monnaie courante dans ce quartier très sensible et à forte population extra-européenne.
Le centre social de Pontanézen, à Brest, a été le théâtre d’un nouvel acte d’insécurité. Un phénomène devenu monnaie courante dans ce quartier très sensible et à forte population extra-européenne.


La scène s’est déroulée le jeudi 25 octobre aux alentours de 16 h. Le centre social du quartier multiethnique de Pontanézen a alors vu arriver un groupe d’une dizaine de jeunes âgés pour l’essentiel de 13 à 14 ans et accompagnés de trois autres mineurs un peu plus vieux. La bande se rendait sur les lieux afin d’y regarder un film mais la situation a vite dérapée.

Le groupe étant visiblement venu à ce centre social pour davantage perturber la séance que pour visionner le film en question, les adolescents ont alors commencé à empiler des chaises au milieu de la pièce. Bien entendu, les injonctions du personnel du centre n’ont pas suffi à permettre un retour à l’ordre dans la salle. C’est même à ce moment-là que l’un des plus âgés de la bande (17 ans) a sorti une arme de poing et a braqué le directeur du centre social de Pontanézen.

De Pontanézen à Jean Jaurès

Ce dernier a gardé son calme face à la menace de l’arme qu’il a jugé factice. Le braqueur s’est alors enfui tandis que le directeur du centre connaissait son identité. Ne restait plus ensuite à la police brestoise qu’à retrouver l’individu signalé.

Ce sera chose faite vers 19 h lorsque ce jeune déjà très connu des services de police sera interpellé rue Jean Jaurès. Au cours de la garde à vue qui s’en suivra, il reconnaîtra les faits en indiquant que l’arme avec laquelle il avait agi était fausse et qu’il n’en était pas le propriétaire. Quant aux motivations qui l’ont conduit à pointer cette arme sur le directeur, l’homme de 17 ans a plaidé l’amusement…

Par ailleurs, ce garçon de Pontanézen a déjà un casier judiciaire bien fourni puisqu’il possède une vingtaine de faits à son actif, dont des vols. Il a été présenté au parquet vendredi 26 octobre puis placé en détention. Avant de recommencer un cycle similaire dans quelques temps ?

Source: breizh-info.com

Sur le même thème lire aussi:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal