Revue de presse - Peuple de France: Brésil : la saine révolte d'un peuple

mardi 30 octobre 2018

Brésil : la saine révolte d'un peuple

Le monde médiatique vient de se trouver une nouvelle cible. Il s’appelle Jair Bolsonaro.
Le monde médiatique vient de se trouver une nouvelle cible. Il s’appelle Jair Bolsonaro. 

Il a été élu dimanche soir par les Brésiliens avec 55,1% des suffrages, contre 44,9 % à son concurrent, Fernando Haddad. Xénophobe, homophobe, misogyne, apprenti-dictateur sont quelques-uns des qualificatifs que lui réserve l’universelle pensée progressiste, qui transforme les salles de rédaction en un même écho indigné.


La France ne fait pas exception à cet unanimisme : il était impossible, ce lundi matin à l’écoute des médias audiovisuels, d’échapper aux semblables clichés sur le fascisme en ordre de marche. Mais où sont les démocrates chez ceux qui contestent une élection démocratique ? 

Plutôt que d’ouvrir dès à présent le procès de Bolsonaro, les commentateurs feraient mieux de comprendre les ressorts de sa victoire. Bolsonaro, qu’il faudra juger aux actes, est d’abord le produit de l’échec d’une gauche brésilienne corrompue, laxiste, incompétente. C’est ce progressisme en faillite, symbolisé par Lula da Silva désormais en prison, qui a été rejeté au Brésil comme il l’avait été préalablement aux Etats-Unis avec l’élection de Donald Trump à la succession de Barack Obama. 

La même exaspération des électeurs se retrouve en Europe, à travers la vague populiste qui ne cesse de prendre de l’ampleur, et qui a incité ce lundi Angela Merkel à ne plus briguer un autre mandat à la tête de la CDU. Un phénomène que la plupart des médias trouve plus simple, là encore, de caricaturer que d’analyser. Il est vrai qu’ils auraient alors à s’interroger sur leurs connivences avec les "élites" à la ramasse.

Ce qui se passe au Brésil et dans les démocraties fatiguées n’est autre que la révolte des peuples trahis. Ces insurrections sont de saines réactions. Elles cherchent à mettre à bas des systèmes politiques à bout de souffle, qui ne produisent plus que des désastres....

[...]

Lire l'article complet de Ivan Rioufol sur son blog

Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal