Revue de presse - Peuple de France: Attentat déjoué en Allemagne : les djihadistes comptaient s'infiltrer en épousant des Allemandes

samedi 20 octobre 2018

Attentat déjoué en Allemagne : les djihadistes comptaient s'infiltrer en épousant des Allemandes

Un couple emprisonné en Syrie a révélé que Daesh préparait en 2017 un attentat de grande ampleur contre un festival en Allemagne. Les terroristes comptaient entrer sur le territoire en toute légalité, en se mariant avec des Allemandes.
Un couple emprisonné en Syrie a révélé que Daesh préparait en 2017 un attentat de grande ampleur contre un festival en Allemagne. Les terroristes comptaient entrer sur le territoire en toute légalité, en se mariant avec des Allemandes.

Comment un combattant de Daesh en Syrie peut-il envisager de pénétrer l'Allemagne afin d'y perpétrer des attentats sanglants ? Le groupe terroriste aurait envisagé la voie légale, plus fiable et plus efficace. La presse allemande a en effet révélé que l'organisation djihadiste avait planifié d'introduire certains de ses membres en les mariant à des femmes complices, de nationalité allemande et vivant sur le territoire.

Ces révélations ont été obtenues par le quotidien munichois Süddeutsche Zeitung et la chaîne de télévision allemande NDR auprès d'un couple de djihadistes, Öguz G. et Marcia C., originaires d’Allemagne du nord, actuellement détenus dans le nord de la Syrie par les forces kurdes.

A la manœuvre, on retrouve la cellule des «opérations extérieures» de Daesh. «On m’a demandé si je connaissais deux femmes prêtes à se marier en Allemagne, histoire de ne pas éveiller les soupçons… Ce n’est qu’ensuite que l’on m’a mis au courant», a confié aux journalistes Öguz G. depuis sa prison syrienne. Le djihadiste, qui a gagné la Syrie en 2015, joue aujourd'hui la carte de la repentance. «J'ai glissé dans cette histoire», a-t-il déclaré, expliquant avoir tenté «de sortir sans dommages» du plan macabre. 

Les deux hommes formant le premier commando devaient modifier leur apparence à l'aide de greffes de cheveux et de chirurgie esthétique du nez. Ils devaient aussi ingérer  des complément alimentaires pour prendre du poids. Mais ces deux terroristes, interceptés en Turquie, n'ont jamais pu atteindre l'Allemagne. Le second commando devait se rassembler autour d'un Allemand répondant au nom de guerre d'Abu Qaaqa. L'homme avait reçu pour instruction de se raser la barbe, de boire de l'alcool et de se tatouer, afin de tromper son monde et ne pas afficher les attributs habituels d'un fondamentaliste religieux. Il y a peu d’éléments sur la troisième cellule.

Marcia C. devait quant à elle sélectionner des jeunes femmes allemandes prêtes à se marier dans la sphère salafiste...

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

Sur le même thème lire aussi:


Allemagne: Des migrants armés de couteaux attaquent les clients d’un bar aux cris de « Allah Akhbar »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal