Revue de presse - Peuple de France: Appels à manifester le 17 novembre : les Français ne veulent plus être « emmerdés » !

lundi 29 octobre 2018

Appels à manifester le 17 novembre : les Français ne veulent plus être « emmerdés » !

La mascarade fiscale doit cesser : l’écologie et la justice sociale ne sont que de grossiers prétextes pour s’en prendre à l’épargne collective et à tous ceux qui travaillent et font fonctionner le pays.
La mascarade fiscale doit cesser : l’écologie et la justice sociale ne sont que de grossiers prétextes pour s’en prendre à l’épargne collective et à tous ceux qui travaillent et font fonctionner le pays.

« Qu’on arrête d’emmerder les Français ! » : le mot de Pompidou est connu et continue de résonner à l’heure où le gouvernement Philippe a encore une fois décidé de s’attaquer au pouvoir d’achat.


Depuis quelques jours, les appels à manifester le 17 novembre se multiplient sur Internet, annonçant de forts remous politiques et sociaux. L’exaspération populaire est logique, s’expliquant par la hausse, devenue insoutenable, d’une fiscalité désormais perçue comme nuisible et inefficace.

L’annonce du gouvernement sur une prochaine hausse des taxes sur le gazole et l’essence s’inscrit en effet dans la lignée des politiques successives en matière de fiscalité : cerné par la dette et incapable de réduire la dépense publique par de véritables réformes structurelles, l’État macronien socialisant persiste à vouloir prendre toujours plus dans le portefeuille des Français, classe moyenne en tête. Comment, alors, s’étonner que nombre de citoyens en aient assez et souhaitent descendre dans les rues pour crier leur colère et leur ras-le-bol ?

Les Français ont été patients : ils ont mis au pouvoir la droite sarkozyste, qui a pu les décevoir sur de nombreux points – la crise financière ayant de plus aggravé la situation. Ils ont ensuite essayé la gauche socialiste, qui a conduit le pays au bord du gouffre. Ils ont finalement accordé leur confiance à Emmanuel Macron, ce tenant d’un « ni droite, ni gauche », qui ne change pourtant rien à l’affaire et poursuit en partie la politique de son prédécesseur consistant à anéantir la classe moyenne, qui contribue pourtant de manière décisive à la richesse de la France.

Les gouvernants doivent se réveiller : « ceux qui ne sont rien » mais qui sont tout de même matraqués fiscalement ne veulent plus être traités comme des vaches à lait. Payer toujours plus d’impôts, mais pour quoi ? Pour des services publics en voie de délitement, qui fonctionnent de moins en moins bien ? Pour que l’État puisse tranquillement financer une nuée d’obscures associations et de hauts fonctionnaires inutiles ? Pour que Monsieur Darmanin puisse faire croire que sont menées des réformes d’ampleur, alors que seuls de faibles ajustements sont entrepris au niveau de la dépense publique ?

La mascarade fiscale doit cesser : l’écologie et la justice sociale ne sont que de grossiers prétextes pour s’en prendre à l’épargne collective et à tous ceux qui travaillent et font fonctionner le pays. A 46 % de taux de prélèvements obligatoires par rapport au PIB, la France est championne d’Europe des impôts. La gronde qui s’élève actuellement montre que les Français n’en peuvent plus et ne sont pas là pour financer un Etat toujours plus inefficace.

Le Président Macron gagnerait assurément à écouter ce mécontentement ambiant et à cesser cette folie fiscale au lieu de penser que ses opposants sont forcément nationalistes et populistes.

Romain Naudin pour contrepoints.org
Secrétaire-général et porte-parole de l’Union des jeunes pour le progrès (UJP) et vice-président des Républicains d’Assas.

Sur le même thème lire aussi:




6 commentaires:

  1. Enfin, le peuple commence à se réveiller. On en a marre de ce gouvernement avec Macron et Le Maire qui nous imposent tous les jours de nouvelles taxes. Mais pourquoi ils ne taxent pas les plus riches et les grosses entreprises qui font un maximum de bénéfices pour leurs actionnaires. Ras le bol général

    RépondreSupprimer
  2. plein le cu de macron.....si tous les français si mettez ????mais la plupart c'est des moutons .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rien qu'à Noêl ils se rueront comme d'hab comme un vrai troupeau !!!! pitoyable ...

      Supprimer
  3. ils avaient qu'à réfléchir avant de voter ... braves mougeons

    RépondreSupprimer
  4. Attendez les petits gars, ce n'est pas fini, voici les raisons
    -Paris, fin 2018, dette proche de 6 milliards d'Euros pour notre capitale
    -France, notre pays, dette proche de 100% du PIB, donc la faillite ou plus exactement le défaut de paiement.

    La taxe locale d'habitation a fait l'objet d'une réforme récente, celle-ci tend à la faire disparaitre fin 2020 pour les résidences principales.

    Nous pouvons en conclure que cette taxe locale d'habitation (commune et intercommunalité) sera remplacée purement et simplement par une autre taxe.
    Cette éventuelle nouvelle taxe ne servira pas au local (commune et intercommunalité)comme elle l'est actuellement, mais tendra à recentrer le pouvoir régalien parisien à cours d'argent et très mercantile. Au final, les régions seront beaucoup moins 'arrosées' financièrement mais l'état verra alors sa dette souveraine se réduire et distribuera à gogo et en partie cette manne financière (nous savons de quelle manière).
    Voici ce qui nous attend.
    Affaire à suivre...

    Taxe habitation
    Commune
    Syndicat de communes
    Intercommunalité
    Taxe spéciale d’équipement
    Contribution à l'audiovisuel public

    La taxe locale d'habitation prend en compte la contribution à l'audiovisuel
    public.
    Une question s'impose, cette contribution sera payée de quelle manière, suite à cette réforme de la taxe locale d'habitation ?
    réponse, elle sera tout simplement déplacée.





    RépondreSupprimer
  5. Le nom de pompidou me dérange énormément, n'oublioez pasqu'il est le traitre qui a offert la France aux Rothschild en 73 et qu'il était, comme notre dictateur actuel, employé par ces racailles. Il est, avec giscard, l'artisan de la dette Française.

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal